The last time I saw something like you... I flushed it - Ryu [0.0]

 :: New-York City :: Manhattan :: Uptown :: Harlem Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 28 Fév 2017 - 0:21

Crystal ne s'occupait que rarement de rencontrer les Eros. Enfin, normalement. Il le faisait parfois, c'était comme ça qu'il avait revu Ananké quelques jours plus tôt - mais deux fois en si peu de temps haha... ça ne pouvait être que la faute d'Elis. Forcément. Crys payait le fait qu'il l'avait cantonné à un bureau (ou pire, on ne sait pas après tout...). Etpar cette belle mâtinée, il devait rencontrer un des liens réguliers entre la garde et les Eros, dans Harlem. Étrangement, Crys avait l'habitude d'aller plus loin pour rencontrer ces idiots, comme s'il aimait les éloigner le plus possible de la civilisation, comme s'ils ne valaient même pas la peine d'approcher Manhattan. Un détail. Crystal n'y avait pas pensé jusque là et n'y penserait sûrement jamais. C'était inconscient, mais tellement évident quand on y pensait vraiment. Ce n'était un secret pour personne qu'il se méfiait des Eros comme des Dués - voire pire.

Mais ce matin, il avait un peu la tête ailleurs, sa rencontre avec Thanatos, puis Ellen, lui donnait une sensation étrange dans le ventre qu'il en oubliait presque l'abruti qui l'avait obligé à sortir pendant un jour de repos. Presque étant relatif puisqu'il avait véritablement envie d'être ailleurs. Il aurait dû le forcer à y aller - non, il n'aurait pas pu, cet abruti n'était déjà pas capable de reconnaître un Philia, alors donner des informations à un Eros ? Il aurait pu se faire avoir par le premier Dué qui passait.  Pire, maintenant qu'il y pensait, c'était certainement déjà arrivé. Heureusement que ces listes servaient à rien. En tout cas, mieux valait s'en occuper soi-même pour cette fois, puis trouver un moyen d'envoyer quelqu'un d'autre.

L'air frais du matin, l'aube à peine levée, toute cette humidité qui rafraîchissait l'air et qui avait forcé Crystal à mettre sa veste de garde à doublure. Il était lasse de toujours se vêtir comme si New-York était en train de geler, lasse, mais il faisait avec. Mieux vaut être blasé que mort.  Dans cette tenue hors saison, il attendait près du point de rendez-vous, typiquement à l'heure. Il surveillait autour de lui, attendant l'apparition d'un certain Ryûnosuke Kazuya avec son arc. C'était comme ça qu'il devait le reconnaître - et aussi avec les cheveux noir, la taille qu'il avait mémorisé, le tatouage, etc.. Un peu tout. Voyez-vous, Crystal faisait bien son travail, lui.
Crusty the Pedo Krab
avatar
Crusty the Pedo Krab
Métier : sous-lieutenant - Garde Royale
Mutation : Augmentation de la température corporelle - Chauffage
Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Fév 2017 - 20:20
THE LAST TIME I SAW SMTH LIKE U, I FLUSHED IT
FEAT CRYSTAL
Ryû frissonne doucement alors qu'un vent frais vient faire danser quelques mèches volage. Cela fait déjà deux semaines qu'il n'est plus retourné ici ; et pour cause, une expérience traumatisante. Une blessure qui peinait à soigner ainsi qu'une prothèse à faire réparer. Il avait prit deux semaines pour se ressourcer et éviter le risque de défaire le travail sommaire réalisé sur son flanc. Son anima dort d'un demi-oeil, fermement enroulée autour de sa gorge qui garde quelques reflets bleus-verts. Il ne pourra jamais oublié ce qu'il s'est passé dans ses ruines ; la vérité enfin dévoilée sur cet homme qu'il croyait connaître depuis si longtemps.

Il n'est pas rassuré de remettre les pieds dans cet endroit ; c'est stupide quand on y pense. Le risque est présent partout. Pourtant, il ne peut pas s'empêcher d'y repenser ; les hurlements de ces beasts affamées, la sensation de leurs crocs acérées s'enfonçant dans son flanc, la sensation de la paume d'Elis contre sa trachée. Le choc, la peur, l'angoisse de voir le corps de l'américain échoué sur le béton. Un instant, son coeur s'est serré à l'idée de le voir décédé, de ne lui avoir jamais avoué tout ce qui s'était passé dans sa tête toutes ses années durant. Mais bien vite, tout ceci c'était éclipsé lorsqu'il était revenu ; ersatz d'un sourire peint sur ses lèvres abimées.

Mais ce n'est pas pour autant que la vie s'était arrêtée ; loin de là. Rien que ces deux semaines de convalescence pesaient lourd dans les finances de la maisonnée et il devait reprendre ses activités sans plus tarder. C'est pour cela qu'il était là aujourd'hui, malgré l'appréhension et les frissons, à venir chercher une liste de noms. Alors qu'il s'avance pour atteindre le point de rendez-vous, il s'arrête, perplexe. La silhouette qui l'attend ne ressemble pas à celle du cowboy ; disparu son poncho carmin et son chapeau si reconnaissable. Disparu sa stature de grizzli mal léché ; à quelques pas de lui se trouve un gringalet bien habillé.

Ryû sent les frissons repartir de plus belle en voyant ses vêtements ; il souhaite un instant pouvoir porter une écharpe et y piquer du nez. Doux rêve qui disparait en l'espace d'un instant. Il sort de l'ombre pour s'avancer vers son correspondant, son arc fermement accroché à son épaule. Il n'a pas eu le temps de racheter un étui à guitare ; peut-être que l'ancien se trouve toujours parmi les décombres. Il se prend à espérer avant de revenir à la réalité ; les dués ont sûrement déjà dû faire le ménage et l'emporter.

— « Elis n'est pas là ? »

Merci Captain Obvious. Ryû a envie de soupirer ; il est fatigué et cela se ressent. De toute façon, la situation ne devrait pas durer trop longtemps. Peut-être que ce Garde là est plus compétent.

— « Cet idiot en a encore fait des siennes n'est-ce pas ? » murmure-t'il entre ses dents « Je me demande comment ça se fait qu'il ne se soit toujours pas fait viré. » rajoute-il en marmonnant.


dragon
avatar
dragon
Métier : mercenaire + coursier
Mutation : contrôle du métal

_________________

You don't know my brain the way you know my name, You don't know my heart the way you know my face, You don't know what I've done, I'm wanted and on the run. Release me from the present, I'm obsessing all these questions. © tøp + endlesslove

Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Mar 2017 - 7:00

Crystal se redressa légèrement en entendant des pas. Il se tourna vers le bruit, le désintérêt de Hyacith se faisant sentir quand celui-ci, gêné par le mouvement, s'obstina à tourner autour de la jambe droite de son lié. Ça ne perturba pas Crys qui commençait sincèrement à avoir l'habitude d'avoir cet Halosaure dans ses pieds. Au début, il avait manqué de tombé - et était tombé - de nombreuses fois, provoquant des disputes pleines de mépris et de non dit entre les deux. Et puis, ils avaient réussi à s'adapter, lentement. L'un apprenant à connaître l'autre pour ne plus se taper dedans sans faire exprès. Et le spectacle de cet animal des abysses, rodant autour de ses pieds, donnait à Crystal un air alien - il n'y faisait pas attention.

Non, ce matin, ce qui comptait c'était la figure qui approchait.
Un arc, des cheveux noir, tatouage, prothèses, blessures.
Crys ne fronça pas les sourcils, ne réagit pas et la question, même si elle se posa dans sa tête - qu'est-ce qui s'est passé - ne chercha pas une réponse. Ça ne l'intéressait pas.

-Elis n'est pas là ?

-Elis ? demanda platement Crystal.

-Cet idiot en a encore fait des siennes n'est-ce pas ? Je me demande comment ça se fait qu'il ne se soit toujours pas fait viré.

Oh. Elissanne.
Crystal eu une petite réaction, un petit sourire satisfait d'une demi seconde qui en disait long sur sa satisfaction de voir qu'il n'était pas le seul à avoir vu l'incompétence d'Elissanne. Dans cette satisfaction, il se laissa aller à commenter.

-Je me demande aussi.

Crystal y pensa quelques secondes tout en sortant la liste soigneusement pliée en quatre - elle n'avait rien de différente de autres, peut-être un nom de plus. Il n'avait même pas fait l'effort de noter les lieux de vie que les Agapè connaissaient ou de préciser le physique de ces gens. Une liste comme toutes celles d'avant. Une liste qui montrait bien qu'entre Eros et Agapè, c'était l'amour fou. Un amour fou qui ne valait pas la peine de divulguer des informations sur des soldats. Pourtant, Crys fit un effort et en tendant le bout de papier, il s'aventura à dire d'un ton naturellement mauvais :

-Non, il n'est pas là. Évidence. Il n'a pas les compétences pour s'occuper de ça.

Ça étant « délivrer une liste » dans Harlem, et donc à quelques pas de Manhattan, à un Eros qui semblait plus perspicace que la moyenne basse de ces abrutis. Ce n'était vraiment pas le travail le plus difficile, mais l'incompétence d'Elissanne n'avait pas de limite. Une mission si simple si elle lui était assigné devenait une prise de risque pour la garde.
Et puis, parce que Crystal avait encore en travers de la gorge ce qui s'était passé lors de sa rencontre avec son subordonné, il ajouta :

-Pour dire vrai, il n'a pas les compétences pour quoique ce soit.

Il faillit regretter d'avoir divulguer cette information, mais Rûnosuke avait bien dû arriver à la même conclusion, vu son commentaire.Néanmoins, Crystal se tut après ça.

Crusty the Pedo Krab
avatar
Crusty the Pedo Krab
Métier : sous-lieutenant - Garde Royale
Mutation : Augmentation de la température corporelle - Chauffage
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Mar 2017 - 21:36
THE LAST TIME I SAW SMTH LIKE U, I FLUSHED IT
FEAT CRYSTAL
Ryû retient une moue dégoutés ; ses traits se font de marbre alors qu’il entend les paroles de l’Agapè. Ce petit sourire narquois, voilà pourquoi il ne veut pas que son fils rejoigne cette bande de bras-cassés. En comptant leur inutilité chronique, leur racisme latent et les propos sans pitié qui sortent de la bouche du soldat ; ce n’est vraiment pas le bon environnement. Il frissonne à l’idée de voir Yong-sun revenir, habillé dans cet uniforme qu’il déteste tant. Il l’entend déjà lui crier qu’il est idiot d’ainsi les détester, mais Ryu sait qu’il a raison. Raison de vouloir les ignorer ; raison de simplement les supporter l’espace d’un instant avant de faire le job pour lequel il est payé. Lui.

Il sent tsubaki grogner contre sa nuque, ses petites dents dévoilées. Il passe doucement une main dans sa fourrure hérissée ; cela ne servirait à rien de s’énerver comme ça. On sert les dents et on laisse couler. On inspire, on expire, on prend la liste et on se tire. Ses doigts agrippent le papier délicatement plié ; ça lui change des listes froissées que lui tend Elis, bien souvent. Et voilà que ce stupide cowboy vient à lui manquer ; le comble de la journée. C’est vrai qu’il n’en a pas entendu parlé depuis quelques temps déjà. Ryu soupire, ses yeux glissant sans trop y penser sur les noms notés. Rien de bien intéressants ; ce n’est pas comme si les Agapès et les Éros souhaitaient vraiment s’entraider.

— « Pour dire vrai, il n'a pas les compétences pour quoique ce soit »

Le japonais voit rouge suite à ces quelques paroles ; lâchées au vent. Il sent tsubaki grogner une nouvelle fois alors que ses propres sourcils se froncent. Sa bouche se pince et ses yeux se font deux lames assassines. Il s’avance, peu soucieux des quelques centimètres de plus du blanc-bec. Malgré ses blessures, il n’aura aucun problème à le maîtriser.

— « En tout cas, il a certainement plus de compétences qu’une petite catin qui a couché pour réussir. » dit-il, sifflant entre ses dents. « On a trop compté sur papa ? » continue-t’il, moqueur « Je ne t’ai pas souvent vu sur le terrain, trop occupé aux pieds de sa Majesté ? » finit-il, un sourire carnassier peint sur ses lèvres.



dragon
avatar
dragon
Métier : mercenaire + coursier
Mutation : contrôle du métal

_________________

You don't know my brain the way you know my name, You don't know my heart the way you know my face, You don't know what I've done, I'm wanted and on the run. Release me from the present, I'm obsessing all these questions. © tøp + endlesslove

Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Mar 2017 - 8:46

Surprise.
Crystal ne l'avait pas vu venir, cette froideur. Il n'avait pas vu le Eros se fermer aux fils de ses mots, il n'avait pas sentit la colère monter. Par contre, il la sentit frapper. Ryûnosuke est soudain proche et le premier réflexe de Crys est de chauffer. le froid envahit son bras gauche alors que sa main droite se pose sur son arme. Instinct. Mais l'Eros s'arrête, alors Crystal ne bouge pas, sa main brûlante entre eux, prête à toucher.

-En tout cas, il a certainement plus de compétences qu’une petite catin qui a couché pour réussir, lance Ryûnosuke. On a trop compté sur papa ? Je ne t’ai pas souvent vu sur le terrain, trop occupé aux pieds de sa Majesté ?

Et là. Crystal est surpris, vraiment surpris, tellement surpris que son visage laisse transparaître quelques réactions : un sourcil qui se hausse, un air incrédule sur les joues. Quelques secondes, seulement, mais c'est déjà suffisant pour montrer ce qui se passe en lui. L'Agapè se sent déçu. Il avait cru à une attaque, mais à la place, il a ça. Ça étant des insultes qu'il ne comprend pas. C'est faux, tellement faux, tellement improbable. Crystal ne comprend pas d'où vient tout ça, il n'arrive pas à voir la logique de cet inconnu ; bien sûr, ça le frustre qu'on remette en cause la validité de son statut - mais c'est quelque chose qu'il subit tous les jours, simplement parce qu'il est un Zephaniah. Pourquoi s'occuperait-il de l'avis d'un Eros ? Cet Eros ?
Crystal réfléchit, fronçant à peine les sourcils. Quelle était la logique derrière tout ça ? C'était tellement insensé de coucher pour réussir, tellement impossible, aussi, pour lui, qui se retrouvait limité au poste de sous-lieutenant à cause de son supérieur.

-Qu'est-ce que tu essayes de me dire-là ? Que je devrais traîner dans le Bronx pour me salir les mains avec toi ? Pour quoi ? Pour satisfaire ta curiosité de déchet ? Tu n'es même pas un être vivant ici. Tout au plus un pion, tout au moins de la chair à Beast. Alors ferme-la.

Mais plus il parle, plus l'insulte s'ancre... plus il réalise où se trouvait l'attaque dans les mots de Ryûnosuke. Il sent l'agacement monter, et comme pour répondre à cette montée, sa main brûlante repousse Ryûnosuke :

-Recule, ordonne-t-il.

La colère lui donne une concentration particulière et sa chaleur augmente dans tout son bras, engourdissant ses doigts. Brûlant, mais pas suffisamment pour mettre le feu immédiatement. Laissez-lui encore quelques secondes...
Crusty the Pedo Krab
avatar
Crusty the Pedo Krab
Métier : sous-lieutenant - Garde Royale
Mutation : Augmentation de la température corporelle - Chauffage
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Mar 2017 - 16:03
THE LAST TIME I SAW SMTH LIKE U, I FLUSHED IT
FEAT CRYSTAL
Ryûnosuke grogne ; animal acculé. Son anima l’imite, le poil dressé. Ses yeux se font éclat d’obsidienne observant l’agapè. Il ne peut pas retenir un mouvement de recul alors que cette main fuse ; lance chauffée à blanc. Ses dents crissent ; ses doigts se crispent. Il n’a pas le temps de réfléchir ; d’assimiler, de se calmer. Métal vibrant ; Métal hurlant. Tout son être lui dit de réagir ; d’éliminer la menace qui vient de surgir. Ces doigts un peu abimés qui font chauffer l’air ambiant ; il peut déjà voir l’oxygène se déformer ; vibrer ; trembler. Il sent ses piercings se mettre à bouger inconsciemment ; se préparant à se transformer au moindre mouvement.

— « Recule »
— « Comme si j’allais t’obéir, きさま » (batard)

Il aurait pu laisser passer ; après tout, il avait à peine réagit aux paroles insensées de l’agapè. Le traiter de déchet ; pion ? pourquoi pas, ce n’est pas comme il s’en souciait. Il se savait plus libre que ce chien aux ordres d’un roi biaisé. Pourquoi ce petit ordre l’avait fait réagir ; lui donnait envie de l’étriper ? Peut-être par simple esprit de contradiction ; il était un esprit libre. Libre de décider qui embarquer. Libre de décider qui tuer. Il n’était aux ordres de personne ; et certainement pas de ce petit blanc-bec d’agapè. Sa main se referme sur une flèche ; le métal tremblant sous ses doigts. Il ne suffira que d’un instant ; une pensée dans le vent et il pourrait l’embrocher.

Tel un fouet ; il la sort de son carquois, sa flèche directement posée contre la gorge du jeune agapè. Ses prunelles se font acérées alors que ses dents se dévoilent en concert avec celles de son anima exalté. Il n’a pas envie de laisser trainer ; de se faire marcher sur les pieds. Tsubaki grogne à ses côtés ; sa bonne conscience et son côté médiateur envolé. La colère gronde ; nuage enragé qui résonne dans leurs coeurs emmêlés.

Il s’avance ; le menton droit ; le torse bombé. Son manteau claque contre ses jambes alors qu’il sent l’atmosphère se réchauffer. Il ne va pas reculer ; plus maintenant ; plus jamais. Il se fera brûler ; immoler sur un autel brisé.  Ou peut-être pourra-t’il l’égorger avant qu’il ne puisse l’ébouillanter. Qui sait. Un sourire carnassier prend le bout de ses lèvres ; s’il était un peu plus animal, il aurait déjà ses babines retroussées.



dragon
avatar
dragon
Métier : mercenaire + coursier
Mutation : contrôle du métal

_________________

You don't know my brain the way you know my name, You don't know my heart the way you know my face, You don't know what I've done, I'm wanted and on the run. Release me from the present, I'm obsessing all these questions. © tøp + endlesslove

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doucereuse Agonie. :: New-York City :: Manhattan :: Uptown :: Harlem-