Dead boy walking ft. Thanatos [0.0]

 :: New-York City :: Le Bronx Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 4 Mar 2017 - 18:55
dead boy walkingTHANATOSC'était certainement une mauvaise idée.

Yong-sun n'en était pas à sa première mauvaise idée, mais celle-ci relevait tout de même d'un certain niveau. Il y avait une différence entre pousser les commentaires amers trop loin et rejoindre le Bronx sur un coup de tête.

Notamment concernant la dangerosité de la chose.

Le qualifier de pur inconscient ne serait sans doute pas une exagération, mais il parcourait les ruines du Bronx sans réelle nervosité, plus curieux qu'autre-chose. Au-dessus de lui, Kyong volait en cercles, frénétique, scannant les alentours du regard. Elle n'avait pas pu le dissuader de venir, mais elle pouvait lui éviter de mauvaises rencontres. Ce serait idiot qu'une Beast lui tombe dessus: il était passé jeter un coup d'oeil, pas faire mumuse avec des monstres. Du moins c'est ce qu'il se disait.

L'endroit était silencieux, si l'on omettait le bruit de ses pas et celui des ailes de Kyong. Pas vraiment un calme plat, plutôt un calme qui attend que quelque-chose se passe. Le genre de calme qui ne donnait pas l'impression de pouvoir durer. Pas que le brun aie peur -ou alors il ne l'admettrait jamais-, mais il préférerai que ça dure. Il enfonça ses mains dans les poches de sa veste, jouant avec un ticket de caisse qu'il restait au fond de l'une d'entre elles. Ce papier serait sans doute en piteux état une fois qu'il retournerait dans le Queens.

Un bruissement d'ailes finit par plonger dans sa direction, et il leva les yeux vers l'oiseau. Elle n'avait pas l'air tranquille. Mais elle était agitée depuis qu'il avait rejoint le Bronx de toutes façons, alors peut-être n'était-ce pas très indicatif.   

" Il y a quelqu'un pas loin. "

Fit-elle tandis qu'il enjambait les restes du mur d'enceinte d'un bâtiment. La structure était toujours à moitié debout, et il se demandait sérieusement comme ça se faisait. La gravité faisait généralement mieux son travail que ça, est-ce qu'il y avait des piliers qu'il ne voyait pas depuis l'extérieur ? Le brun eut cependant la décence de ne pas aller plus loin lorsque la kétoupa vint voleter devant lui, interdisant toute progression.

" Et cette structure n'a pas l'air stable Yong-sun, sors de là. " ajouta-t-elle, avec un peu plus d'urgence

Il lui jeta un long regard sceptique tout en mettant un coup de pied dans l'un des murs les plus hauts. L'anima eut un sursaut nerveux qui lui arracha un sourire moqueur, mais le bâtiment ne bougea pas. Bien sûr qu'il ne bougea pas. Ce n'est pas comme s'il avait assez de force pour précipiter tout ça à terre, quand bien même ça l'amuserait beaucoup. Allez savoir ce qui lui permettait de tenir. Décidant néanmoins qu'il n'était pas très intéressé par la réponse, l'étudiant retourna vers l'extérieur, cherchant du regard la personne qu'avait pu voir Kyong tout à l'heure. Pas sûr qu'il aie envie de la croiser, pour tout dire. Il contourna le mur d'enceinte du bâtiment par l'extérieur avant de s'arrêter brusquement.

Il n'y avait pas que ce bâtiment qui tenait debout mystérieusement.

Une expression entre l'inquiétude et le dégoût déforma son visage tandis qu'il parcourait des yeux la peau de celui qui se tenait à quelques pas de là. Nécrosée. Pas juste un peu: d'une couleur maladive oscillant entre le violet foncé et le noir. A se demander comment elle tenait encore en place. Comment elle ne se délitait pas entre les points de suture qu'il arrivait à distinguer. Yong-sun était plus calé en physique qu'en biologie, mais il était à peu près certain qu'un tissu nécrosé n'avait pas la même résistance que s'il était en bonne santé.

Mais il y avait encore plus inquiétant que ça.

Contre tout bon sens et sans doute au grand malheur de son anima, il continua de marcher dans sa direction, une lueur de curiosité s'état allumée dans son regard. C'était bizarre, mais sous cette quantité inquiétant de décomposition, il avait l'impression de reconnaitre quelqu'un. Peut-être qu'il s'illusionnait. Il pencha un peu la tête sans s'en rendre compte en essayant de superposer un visage connu à celui-ci.

" I..sak ? " sa voix hésitait plus que ce qu'il aurait imaginé

C'était sorti tout seul. En soi, pour une fois il espérait se tromper, parce que cette peau en lambeaux avait l'air franchement douloureuse. Mais maintenant qu'il l'avait dit, l'idée ne lui laissait pas de répit. Difficile de nier la ressemblance.

De nouveau, son estomac se tordait en quelque-chose de désagréable. Parce qu'il n'était pas sûr de ne pas s'être trompé de personne, mais cet idiot d'espoir ne perdait pas de temps pour se manifester. Il n'avait as revu Isak depuis la lune rouge. Seule personne avec qui il avait plus ou moins hasardeuse ment pu se lier d'amitié depuis son arrivée à New York, et jusque là il l'avait cru mort comme pas mal de monde. Forcément, ça ne le laissait pas tout à fait indifférent. Le brun réussit néanmoins à regagner un semblant de contenance, reculant d'un pas avant de faire mine de dégager des mèches tombant sur  son front.

" Uh. Désolé, je me plante peut-être de personne.. " fit-il, un peu incertain


© 2981 12289 0
NoChill.exe
avatar
NoChill.exe
Métier : Etudiant en physique (St-John)
Mutation : Origami - Donne vie à des créations de papier
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Mar 2017 - 16:59
Dead boy walking
FEAT Un petit dragon
Le Bronx, repère des criminels de toute espèce, des amateurs de paris, de Beasts parfois aussi, et de quelques Éros qui venaient perturber tout ce petit monde. Bref, un endroit charmant. Vu son statut, Thanatos aurait dû y vivre, mais il s'obstinait à rester à Brooklyn, évitant autant que possible les Agapè qui y étaient beaucoup plus présents que dans les rues mal famées. Il ne savait pas trop pourquoi il tenait à vivre là-bas, par principe sûrement. Au pire il déménagerait un de ces jours, il irait juste menacer quelqu'un pour obtenir la maison et hop. En attendant, il se sentait bien chez lui et c'était tout ce qui comptait. Enfin, ça ne l'empêchait pas de passer la majeur partie de son temps dans le Bronx. L'ambiance était totalement différente du petit peuple bien rangé qu'il y avait à Brooklyn, le contraste était tellement grand. Les gens étaient naturels au moins, ils n'essayaient pas de rentrer absolument dans le droit chemin, se cacher derrière les apparences pour faire croire qu'on était des gens bien, alors qu'au final personne ne valait mieux que les autres. Les riches avaient été de sales gosses et les pauvres aussi. Certains plus que d'autres, mais personnes ne valait mieux. Ils se cachaient derrière leurs politesses et simagrées pour au final agir dans le dos. Les gens ne valaient pas tellement mieux que lui finalement.

- Pourquoi les humains ne sont pas devenus comme les Beasts ? Pourquoi de simples mutations ? Leur hypocrisie dépasse leur instinct?
- Peut-être que les Beasts se sont laissés complètement aller à la lune alors que les humains ont tenté de résister inconsciemment.

Nyx et lui se lancèrent dans un débat sur la place des Beasts dans ce nouveau monde. Les hommes avaient toujours tenté de prendre le pas sur les animaux, et même avec cette évolution ça arrivait toujours. Pourtant, c'était peut-être les Beasts qui s'en sortaient le mieux niveau transformation. Une rage féroce mais une force inconsidérée. Discutant ainsi, ils déambulèrent dans de nombreuses rues, sans vraiment faire attention à où ils allaient et sans croiser beaucoup de mondes, pour finalement arriver près d'un bâtiment en ruines. Thanatos s'arrêta, réfléchissant encore aux Beasts. Nyx avait eu la dernière réplique pour l'instant, et l'anima avait fait se questionner le jeune homme. Pourtant le silence ne dura pas, et malgré le fait que les deux soient bavards, ce ne fut aucun d'eux qui reprit la parole.

- I..sak ?

Le petit dieu n'avait pas vu que quelqu'un se trouvait devant lui, trop absorbé par son débat et ses réflexions. Il releva donc les yeux et un éclair illumina son regard. Il reconnaissait cet homme, enfin ce jeune homme. Il n'avait aucun doute sur son identité, et de toute façon il l'avait appelé Isak, c'était rare, depuis la lune, qu'on l'appelle ainsi. Enfin, ça l'était déjà avant mais c'était surtout parce que peu de gens lui parlaient. Et dans ce peu de gens, il y avait ce garçon, Yong Sun.

Le coréen ne tarda pas à douter, dire qu'il se trompait peut-être, ce qui fit sourire le pourri. Non, il ne se trompait pas, l'hybride sous ses yeux était bien sa seule connaissance du lycée, son partenaire de sciences et son apprenti en self-défense. Isak n'avait jamais pensé revoir Yong Sun un jour. Il le pensait probablement mort dans les jours de chaos, ou n'importe. Il n'y avait jamais réfléchi en fait. Il pensait à lui surtout en situation de combat, ou quand il jouait au Cluedo avec Nyx. Avant que son anima n'apparaisse, le jeune homme était tout de même le seul à jouer avec le solitaire, alors il l'aimait bien, juste pour ça.

- Ton anglais est bien meilleur dis donc. Quoi que la phrase était peut-être juste simple. Tu n'as presque pas changé dis donc. Moi si, un peu quand même. Je pourris de tous les côtés, ça reflète bien ce que j'étais déjà non ? On peut dire que j'extériorise pas mal maintenant!

Il sourit à sa propre plaisanterie, Nyx laissa échapper un petit rire également. Ils étaient probablement les seuls, tant pis, c'était bien pour ça qu'ils se comprenaient autant après tout, le même humour pourri, aussi pourri que sa peau, mais soit. Enfin, du coup, Isak avait totalement oublié ses réflexions sur les Beasts, et son côté bavard ressortait. Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas vu son « ami » alors il avait bien envie de savoir ce qu'il était devenu, et comment ça se passait depuis la lune rouge. Puis son pouvoir, il avait peut-être un truc super classe en rapport avec des organes ou scientifique. Ou qui n'avait rien à voir mais toujours super classe.

- Alors petit dragon, comment ça va depuis la lune ? Ça faisait longtemps, t'as eu le temps de découvrir pleins de trucs sur New-York!

Bon certes, pas sur le New-York de base, mais ce n'était pas si mal, après tout. Au moins il découvrait le nouveau monde en même temps que tout le monde, alors il s'en sortait bien. Puis il venait de retrouver Isak, ça devait être un honneur suprême ! Ou plutôt un certain malheur, selon le point de vue...

i'm a zombie
avatar
i'm a zombie
Métier : Terroriste
Mutation : Nécrose
Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Avr 2017 - 16:43
dead boy walkingTHANATOSHana lui avait toujours dit que ce n'était pas poli, de dévisager les gens, mais il était bien incapable d'arrêter. Kyong était venue se reposer sur sa tête, portant un regard critique au garçon qui se tenait en face d'eux. Sans doute cherchait-elle à évaluer le danger de la situation, ayant déjà les plumes assez hérissées à l'idée que son humain vienne se balader dans une zone aussi peu sécurisée. Mais ce dernier ne pouvait que tenter d'en revenir à une expression neutre ou au moins pas stupidement étonnée, plus inquiet de l'état de décomposition de son interlocuteur que de la présence d'une quelconque bestiole mutée agressive.

Quel sens des priorités.

Il eut un soupir presque soulagé quand le brun lui répondit, un sourire aux lèvres, commentant sur son anglais. Et son état de pourriture. Yong-sun leva les yeux au ciel, laissant le vague malaise retomber vers une discussion étrangement familière au vu des circonstances: hormis qu'il 'extériorisait' admirablement, Isak n'avait pas beaucoup changé, lui non plus. C'était plutôt étrange de le retrouver dans un état pareil, mais d'un autre côté, c'était sans doute mieux que de ne pas le retrouver du tout. Mais avec la Lune Rouge, le coréen aurait dû se douter que la notion d'étrange devrait être révisée.

" Continue avec les blagues de ce niveau et je suis prêt à parier que la pourriture va accélérer.. fit-il en haussant un sourcil, à moitié amusé, et je sais faire des phases un peu plus complexes, merci. " ajouta-t-il sans réelle agressivité

Yong-sun savait bien qu'il n'aurait pas pu s'améliorer seul, cela dit, mais ça ne l'empêchait pas de prendre la mouche aussi vite que d'habitude. Juste un peu, parce qu'il s'imaginait bien qu'Isak ne cherchait pas à l'agacer. Ou à se moquer. Mais les commentaires sur sa prononciation net syntaxe en anglais l'avaient marqué de façon désagréable à son arrivée à New York, et même le commentaire innocent de son interlocuteur avait tendance à le hérisser.

Le 'petit dragon' lui arracha un nouveau sourire en coin. Ce surnom était honnêtement ridicule mais il le dérangeait beaucoup moins qu'il n'aimerait bien qu'on le croie.

" Découvrir les ruines de New York, tu veux dire, répondit-il en désignant ce qui les entourait, Enfin, je suppose que ça rend la ville moins impressionnante.  " termina-t-ilen haussant les épaules

A vrai dire il avait presque peur de lui retourner la question. Est-ce qu'il s'en sortait, lui ? Est-ce que sa mutation ne lui faisait pas mal, est-ce qu'il ne perdrait pas un doigt ou une oreille tous les quatre matins, est-ce qu'il ne lui était rien arrivé de trop grave le soir de la Lune Rouge ? Yong-sun n'avait pas perdu ce qu'il lui restait de famille, mais ce n'était pas le cas de tout le monde. Ca ne pouvait pas être le cas de tout le monde, avec l'état dans lequel s'était retrouvée la ville.

" Mon cursus a été supprimé mais j'ai choisi d'autres études.. et toi, cool, la vie de zombie ? " demanda-t-il avec un regard curieux aux points de suture

Il s'approcha un peu sans s'en rendre compte, penchant légèrement la tête sur le côté.

© 2981 12289 0
NoChill.exe
avatar
NoChill.exe
Métier : Etudiant en physique (St-John)
Mutation : Origami - Donne vie à des créations de papier
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Avr 2017 - 19:59
Dead boy walking
FEAT Un petit dragon
C'était peut-être parce que peu de monde lui parlait, mais en tout cas, personne ne lui avait fait de blague sur sa pourriture jusqu'alors. C'était ça qu'il aimait bien chez le Petit Dragon. Il n'avait jamais pris de gants avec lui, Isak avait toujours été le garçon bizarre et mal aimé de la classe, à raison, mais Yong-Sun avait été vers lui, peut-être parce que lui aussi était exclu, peut-être pas. Dans tous les cas, il n'avait jamais fui face à Isak et se permettait même des choses que les autres n'osaient pas, comme les plaisanteries sur sa peau. Puis il s'était senti obligé de justifier son niveau d'anglais, ce qui arracha un sourire à la petite pourriture. Le hérisson perché sur son épaule ne comprenait pas trop de quoi il était question jusque là, mais avait bien compris qu'ils se connaissaient vu le dialogue qui se présentait à elle. Elle ne dit pourtant rien, ne sachant rien de la situation.

- C'était donc ça ! Ça explique pourquoi j'ai récupéré ce pouvoir ! Et cette peau... Décidément est-ce qu'il y a un truc qui n'est pas pourri chez moi?

Il sourit. Personne n'agissait jamais comme ça avec lui, même si on lui parlait, ce qui était surprenant déjà, personne n'avait fait de plaisanterie sur sa peau. Personne ne prenait le risque de parler de sa nécrose, à part Nyx et lui-même. C'était ce qu'il appréciait chez le petit Dragon, il n'avait jamais pris de gants avec lui, il ne connaissait personne à son arrivée et pourtant c'était vers Thanatos qu'il était allé, et pourtant à l'époque du lycée, encore moins de personnes ne lui parlaient que maintenant. Mais une fois encore, Yong-Sun faisait le pas que les autres n'avaient pas fait jusque là. Ce n'était pas seulement la barrière de la langue qui avait fait ça, la preuve, il parlait normalement maintenant et s'enorgueillissait même de ses phrases complexes. C'est pourquoi Isak ne jugea même pas que c'était utile d'y répondre. Il enchaîna directement en demandant des nouvelles de Yong-Sun, mais il n'excluait pas ce côté tout nouveau chez le jeune homme. Ça faisait trois ans qu'ils ne s'étaient pas vu, et c'était probablement pourquoi dans la tête du pourri, ça restait un enfant tout neuf, qui venait à peine de débarquer. Il avait du mal à se détacher de cette idée.

Thanatos aurait dû s'attendre à cette réponse. Effectivement, cette ville était devenue un tas de ruine ambiantes et en plus on était de retour à la royauté. Il y avait peut-être mieux pour découvrir la grande New-York, la ville qui ne dormait jamais, la grosse pomme. Non, il ne découvrait pas New-York, il avait découvert le nouveau monde, comme eux tous. Mais la base des connaissances aidait tout de même à s'y retrouver. Le plus surprenant pour lui fut la réponse sur les études. Il les avait complètement oublié depuis trois ans. Avec son statut de philia, il n'avait pas le droit à des études, alors il n'y pensait plus vraiment. Pour lui, dans ce nouveau monde, on n'étudiait pas. Ce qui était complètement illogique selon tout point de vues mais tant pis.

- Ah ? Qu'est ce que tu fais du coup?

C'était la première réponse qui lui était venu, enfin question pour le coup. Sa vie à lui ? Il ne pouvait pas trop répondre qu'il était devenu un terroriste recherché par l'état. Yong-Sun était légèrement trop honnête pour ça et Thanatos pas encore assez stupide. Isak tourna sa tête vers Nyx et lui toucha le museau tout en prenant la peine de répondre, ou plutôt de détourner l'attention.

- Moins fatigante que la vie normale ! Déjà pas le droit d'avoir cours, t'imagines ? Le rêve de tout collégien ! Puis on joue au cluedo souvent avec Nyx, sinon on traîne. Je dirais que je n'ai jamais aussi bien vécu qu'avec ce nouveau monde!

Il sourit à pleine dent. Le pire, dans sa réponse, c'était qu'il le pensait. Oui, sa vie était bien plus heureuse depuis que la Lune était apparue. Il faisait ce qu'il voulait, il avait Nyx avec lui et personne pour lui faire des reproches. Puis il n'avait jamais eu autant de vie sociale, ce qui était légèrement paradoxal vu qu'il pourrissait à vue d’œil et qu'il pensait bien que c'était le genre de choses qui faisaient fuir tout le monde. Enfin, il n'allait pas s'en plaindre, c'était plutôt une situation heureuse pour quelqu'un qui adorait parler.

- Et avec le grand dragon, ça va?

Il y avait le petit dragon, et le grand dragon. Le père de Yong-Sun, car si sa mémoire du lycée ne le trahissait pas, c'était lui qu'il était venu retrouver en Amérique. Puis ça faisait longtemps qu'il ne l'avait pas vu et comme toujours, il était curieux de tout. Notamment de son pouvoir, mais ça, ça viendrait ensuite. Il voulait tout savoir de toute façon, alors il avait le temps, sauf si Yong-Sun partait en courant, mais il avait l'air bien parti pour rester. Tant que Thanatos ne l'attaquait pas subitement, ce qu'il ne comptait pas faire.

Nyx, sur son épaule, ne disait toujours rien et écoutait attentivement. Elle était comme Thanatos, bavarde mais surtout curieuse, et pour l'instant elle essayait d'en savoir un maximum sur leur nouvel ami. Enfin ancien pour Isak mais tout nouveau pour elle et vu qu'ils avaient l'air de bien s'entendre elle pensait que ça risquait de durer, alors elle se devait de le connaître aussi bien que son lié. Elle poserait des questions plus tard à Isak, pour l'instant elle en apprenait autant que lui sur la situation actuelle et pour cela, il fallait laisser Thanatos poser les questions. Elle lui faisait confiance de toute façon, surtout pour tenter de découvrir le pouvoir de son ami. Ils adoraient tous les deux savoir les pouvoirs alors elle comptait sur lui.

i'm a zombie
avatar
i'm a zombie
Métier : Terroriste
Mutation : Nécrose
Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Juil 2017 - 17:54
dead boy walkingTHANATOSLe brun eut un rire sincère suite au commentaire sur la peau de pêche d'Isak. Ca faisait longtemps qu'il n'avait pas pu discuter comme ça avec un ami. Avec quelqu'un d'autre que son Anima. Parce que n'ayant jamais été la personne la plus sociable, il ne parlait pas beaucoup avec les gens de sa fac. Et son attitude passive-agressive n'aidait sans doute personne à l'approcher. Pourtant il avait fait des progrès.. parait-il.

" Si ça peut te rassurer, tes capacités au cluedo sont loin d'être pourries, de mémoire. " répondit-il avec un léger sourire

Il ne se rappelait plus qui avait pour habitude de perdre, d'eux deux, mais il était à peu près certain que c'était lui. Car l'étudiant avait beau savoir faire preuve d'une certaine perspicacité, sa tendance à être sûr et certain de ne pas se planter n'était pas toujours d'une grande aide. S'obstiner dans la mauvaise direction ne lui était pas le moins étranger du monde. Il retint un rire dépréciatif juste avant qu'Isak ne lui demande ce qu'il faisait, maintenant. En soi le cursus n'était pas très différent.. juste un peu moins cool, selon son avis de space nerd.

" Physique, approfondie et appliquée., dit-il en haussant les épaules, Du coup, rien qui implique d'envoyer des trucs dans l'espace. Moins cool. Mais ça reste pas mal.  " fit-il en ne cachant pas très bien la note de déception dans sa voix

C'était beaucoup de calculs. Et il n'était pas mauvais en calcul à vrai dire, donc il ne devrait pas s'en plaindre. Mais avec la variable 'espace' qui disparaissait de l'équation, son intérêt était plus descendu qu'il ne voudrait bien l'admettre.

Rien qui l'empêche de bosser, cela dit.

Un gloussement un peu gamin lui échappa lorsqu'Isak lui assura que sa vie était largement moins fatigante. Peut-être parce qu'il avait déjà l'air de reposer en paix ? Son propre jeu de mots ridicule le fit grincer des dents, et il se concentra plutôt sur la réponse de son ami qui ne pouvait plus aller en cours. L'espace de quelques secondes le coréen fronça les sourcils, confus, avant de se rappeler qu'avec son corps qui tombait en morceaux, il entrait certainement chez les Philia. Ca sonnait un peu injuste, de ne pas leur permettre d'avoir une éducation, mais le ton enthousiaste d'Isak eut tôt fait de le distraire de ces considérations.

Il prenait très bien la chose.
Son large sourire en amena un aux lèvres de Yong-sun.

" Sérieusement ? Arrête de frimer, tu vas me rendre jaloux de ton corps de rêve ET anti-cours." se plaignit-il avec une grimace

Il nota au passage qu'il ne connaissait pas de Nyx. Peut-être le hérisson lumineux qu'il venait de remarquer sur l'épaule du zombie. Une femelle, s'il en jugeait par le nom de déesse qu'elle portait. La créature était restée silencieuse tout au long de la conversation, semblant observer l'échange à peu près aussi attentivement que Kyong. Cette dernière restait immobile sur la tête du brun, ses yeux alternant entre les alentours et son interlocuteur, mi-suspicieuse mi-curieuse. Elle ne connaissait pas Isak, et son apparence n'avait rien d'engageante.

Difficile de la blâmer
Lui-même s'y habituait lentement
Mais il était plus intrigué que dégoûté

La question sur son père le fit lever les yeux au ciel, et quelques secondes il considéra leur n-ième stupide désaccord sur sa volonté de rejoindre la garde royale. Pas quelque-chose qu'il avait envie de mentionner, mais son expression ne masquait pas son agacement. Puis il remonta jusqu'à la Lune Rouge. Ses jambes coincées sous les débris et la peur qui l'avait étreint. Il était vivant, c'était peut-être plus important.

" La Lune Rouge l'a un peu amoché, mais il est toujours en vie. Et toujours pénible, tu penses bien. Mais je suppose que c'est.. pas pire qu'avant. " répliqua-t-il en levant les yeux au ciel

Selon lui, ça résumait pas mal la situation. Ses yeux sombres se focalisèrent brièvement sur le hérisson, auquel il adressa un petit signe de la main.

" C'est elle, Nyx ? ce n'était pas vraiment une question, Enchanté. Mon anima aurait dû s'appeler 'Ryû n°2' vu à quel point elle aime me reprendre, mais en fait c'est Kyong. " ajouta-t-il avec un sourire en coin qui hérissa les plumes de la kétoupa

Il imagina sans peine l'air indigné qu'elle affichait maintenant. Rien que pour ça, il était fier de ce commentaire.

© 2981 12289 0
NoChill.exe
avatar
NoChill.exe
Métier : Etudiant en physique (St-John)
Mutation : Origami - Donne vie à des créations de papier
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doucereuse Agonie. :: New-York City :: Le Bronx-