EVENT 1.1 : L'ATTAQUE DES BEASTS [GROUPE 5]

 :: New-York City :: Brooklyn :: Coney Island Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 6 Avr 2017 - 19:08
EVENT 1.1
l'attaque des Beasts
Vous aviez cru à la paix après la Lune Rouge. Le gouvernement avait fini par vous y faire croire. Pourtant aujourd'hui vous savez qu'il n'en était rien, que vous n'étiez en réalité que caché derrière une muraille trop fragile. Celle-ci se brise lorsque l'alarme retenti pour la première fois dans l'enceinte de la ville. Chaque quartier de New York résonne en coeur sur cette musique inquiétante. Les Beasts attaquent, voilà ce qu'elle annonce.

Les Agapès sont appelés à combattre, tous autant qu'ils soient. Protéger la population est leur devoir premier.
Les Sourgês doivent rentrer chez eux s'ils ne peuvent pas se battre, les autres ne seront pas refusés en tant que renforts.
Les Dués sortent de leur cachette afin de pouvoir eux aussi se battre et défendre leur territoire des véritables monstres de ce monde.
Les Philias, les oubliés sont enfin acceptés puisqu'il y a bien plus terrifiants qu'eux là dehors.
Les Eros ne seront pas payés pour cette journée de labeur, aujourd'hui ce n'est pas pour l'argent qu'ils vont se battre mais pour la sécurité de leur ville.

Tous unis face à une menace qu'ils n'auraient jamais pu imaginé.

Décrivez dans ce premier post comment votre personnage est arrivé ici. Vous pouvez arriver en groupe ou seul, mais surtout n'oubliez pas que les Beasts ont envahit les rues, il n'est pas sûr de rester seul dehors.
Βασιλευς
avatar
Βασιλευς
Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Avr 2017 - 14:59
Un long soupir sortit de sa bouche. Voilà sa première réaction en entendant le fait que les Beasts attaquaient, et qu'en tant qu'Agapè, il était dans l'obligation de venir aider. Il aurait aimé la paix, continuer à travailler sur ce qu'il faisait, et surtout il espérait que les Beasts ne feraient plus d'attaque et que New York pourrait vivre paisiblement, mais c'était sûrement beaucoup trop demandé. Il arrêta ce qu'il était en train de faire avant de sortir, son sabre à la ceinture, se dirigeant vers Brooklyn. Il comptait tout donner, c'était une occasion pour lui de montrer ses preuves en tant que combattant, et il ne la louperait pas. Il éviterait malgré tout de se la jouer solo, il savait qu'il n'aurait pas les capacités pour combattre seul. Malgré tout il pouvait espérer qu'il aurait de bons alliés dans ce cas, et pitié, pas d'autres Agapès qui pourraient le juger, ça lui mettrait facilement une grosse pression.

Il était dans le coin, pas loin d'un des lieux des attaques des Beasts, et ne prit donc pas la peine de se créer un portail pour s'y téléporter – ce ne serait que de l'énergie perdue. Il marcha rapidement, courant presque, sa petite Shéhérazade le suivant avec peine au même rythme, et il arriva à un coin assez désert, mais dangereux et qu'il fallait protéger selon ce qu'on lui avait indiqué. L'alarme résonnait dans tout le quartier, et que c'était trop bruyant pour lui. Avec un peu de chance, elle s'arrêterait bien vite.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Avr 2017 - 15:26
EVENT
combat contre les Beasts
NOM Prénom
&
NOM Prénom
Le bruit s'insinue dans les rues.
Les ruelles sombres qui semblaient
C A L M E
il fut un temps. Seulement bouleversée
par les humains débraillés,
E N R A G E S.
A présent ce sont les Beasts
qui arrivent visiblement
E N E R V E S.

La peur. Panique ambiante. Les sentiments néfastes parcourent les ruelles ensevelit sous la pénombre. La Lune Rouge semble rire de là où elle se trouve. Narguant fièrement les Hommes qui doivent à présent se protéger, espérer et prier pour survivre à l'invasion. Invasion des monstres que tu connais bien, Max. Dans les arènes, au milieu du sang et des combats, les créatures mutantes ne sont pas une légende. Ce n'est pas la première que tes orbes ont l'occasion d'en croiser, pas la première fois que tu dois te battre pour survivre à l'une d'entre elle. Aujourd'hui, les choses sont différentes pourtant. Coney Island. Bâtiments fantomatiques. Sensation obsessionnelle d'un danger permanent. Abandon totale, ville délabrée. Elle arrache des frissons d'horreurs à plus d'une personne ici bas, mais tu connais bien cet endroit. « Amnesia, reste par là. » c'est tout ce que tu lances quand tes orbes tombent sur ton anima visiblement alerté. Un beast n'est pas loin, elle le sait, mais vous avancez.

Ce n'est pas le moment
de se laisser dépasser par
P E U R
ou angoisse. J'attends au
contraire de trouver des
C O M B A T T A N T
assez tarés pour se battre
assez pour me suivre dans ce
C O M B A T.

Un bref sourire en coin, malsain. La peur n'est plus un luxe qu'il faut se permettre à présent alors que tes orbes tombent sur une silhouette. Un homme se tient dans un coin visiblement désert. Un bref regard et un râlement sévère. Cette alarme arrache les tympans, c'est insupportable à ton sens, mais t'essaye d'en avoir cure. Ce n'est pas le moment de laisser son attention se détourner aussi aisément. Rapidement, tu entres dans un bâtiment, grimpant jusque sur le toit pour observer les alentours avec plus d'aisance.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Avr 2017 - 16:20

La peur.
Ce sentiment qui te colle à la peau, ton quotidien, ce qui te permet de vivre et de survivre. Cette fois, tu as peur de cette atroce nouvelle. Tu soupires, tu t’agites, tu remues ton habitation dans un état miteux. Les Beasts attaquent et ça te terrifie ; et si elles s’infiltraient chez toi ? Que ferais-tu ?

Tu pensais être à l’abri mais un nouveau problème surgit. Tu ne peux rester insensible à cela. Tu veux agir. En regardant dehors, tu peux ressentir toute cette panique qui ne vient pas que de toi. Tu n’es pas seul dans cet état, et ça te rassure… Ou presque. Amber te regarde, inquiète. Elle sait ce que tu veux faire. Elle semble moins enthousiaste que d’habitude.

Tu dois te rendre utile.

Tes pas te mènent dans un endroit oublié quelque temps plus tard. Coney island. Tu as couru jusque là-bas sans t'arrêter. Tu reprends alors ton souffle. Tu te sens moins oppressé, tu as l’impression d’être accepté. Tu sais que ta présence en tant que Philia ne dérangera pas les autres – du moins, tu l’espères. Tes yeux s’agrandissent et tes oreilles manquent de saigner à cause de tout ce bruit qui dure depuis un moment. Au loin, tu penses apercevoir quelqu’un. Tu tentes alors de t’y diriger mais tu préfères t’arrêter dans un bâtiment après avoir fait attention à ne pas tomber sur une créature, bien à l’abri. Tu observes les alentours, tu crains qu’une Beast ne surgisse de nulle part.
Mais tu le sais, tu ne peux rester caché éternellement. Il doit sûrement y avoir d'autres personnes non loin de toi. Seul, tu ne peux pas repousser une armée de Beasts.

Amber, à son tour, est terrifiée. Tes ongles viennent se planter dans ta peau mais tu ne te plains pas, tu as mieux à faire.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 14 Avr 2017 - 16:53

EVENT: L'attaque des beasts      



Yong-sun
ft. plein de gens omg

Love, the secret that I keep awakes as the world sleeps, finds you in the moonlight. Oh, day lights dying. Run, baby run, baby run.

" On ne revient pas de Coney Island ", parait-il

Curieux comme il se faisait une habitude d'être à des endroits où il ne devrait pas se trouver. Surtout avec les Beasts étrangement plus agitées lors de cette phase de lune.

À se demander s'il ne cherchait pas à se faire dévorer, dans le fond.

Pas assez fou pour se rendre à l'aquarium, le brun observait plutôt l'ancien parc d'attraction lorsque l'alarme retentit, lui vrillant les oreilles. Super, ils devraient mettre ça encore plus fort histoire de bien agacer les Beasts correctement. Kyong, qui volait en cercles au dessus de sa tête en guise de sentinelle, plongea immédiatement dans sa direction, piaillant qu'il n'aurait jamais dû venir. Et elle avait raison, comme d'habitude, mais il entendait à peine sa voix avec cette sirène qui résonnait dans tout New York.

Il devrait partir.
Il devrait partir mais il n'avait apparemment pas d'instinct de conservation.

Yong-sun n'avait certes pas d'arme ou de mutation franchement utile mais il n'allait pas rester statique. Il n'allait pas se terrer chez lui en attendant que ça passe. Parce que ça ne passerait peut être pas. Patienter sagement pendant que d'autres se battaient n'était pas une idée qui l'enchantait.

Indiquant à son anima de lui dire s'il fonçait directement dans la gueule du loup (parce qu'il faisait ça plutôt bien), le brun se remit à avancer, finissant par s'arrêter devant un bâtiment qui semblait déjà occupé. Non, pas par une Beast, fort heureusement. Parce qu'il était inconscient mais dans certaines limites: il finirait certainement mal s'il tentait de faire quelque-chose seul.

Glissant entre les murs, il laissa Kyong venir se poser sur sa tête bien que ses plumes lui chatouillent les oreilles. Si ça pouvait un tant soit peu la rassurer. Il adressa un vague salut de la main à un homme qui était déjà dans le bâtiment, ne pensant pas qu'il serait utile de parler avec ce vacarme.

Si une créature arrivait, il doutait de pouvoir l'entendre.
Ca le rendait bizarrement plus nerveux que l'idée que l'une d'entre elles arrivent.

Il se mordit l'intérieur la lèvre en observant les alentours, puisqu'il ne pouvait pas faire confiance à ses oreilles. Concrètement, il s'était encore lancé dans un truc sans réfléchir. Mais il n'avait jamais été très doué pour réfléchir avant d'agir. Maintenant qu'il y était, il n'allait pas repartir.
NoChill.exe
avatar
NoChill.exe
Métier : Etudiant en physique (St-John)
Mutation : Origami - Donne vie à des créations de papier
Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Avr 2017 - 22:56


L'alarme.
Ce bruit lui vrilla la tête et lui retourna l'estomac. Dans son labo, Zoo se roula en boule en tremblant et lui... lui il eut envie de faire de même. Ça faisait plus d'un an, mais il se souvenait encore très bien des beasts rodant dans la ville, de ses missions avec la milices... des cadavres et de la peur. Là. Sanglante. Elle le prenait parfois par surprise quand il rentrait seul, quand un son étrange se faisait entendre dans son appartement, mais il se raisonnait à chaque fois avec des arguments qu'il croyait valables : c'était fini. Il y avait le mur, la garde, et la milice avait fait son job. Il avait fait son job.
Belle connerie apparemment.

Mais la peur n'était pas un frein. Ilias ne se laissa pas le temps de sentir l'angoisse monter, il prit son fusil - qu'il cachait sous un des comptoirs - et sorti du labo, Zoo le suivant avec réticence. Il se dirigea vers Brooklyn plus par instinct que par logique. Il surveillait ses arrières et regrettait déjà d'être parti sans chercher à rejoindre un groupe d'autre Agapè. Oh, ça c'était une décision stupide, vraiment stupide. Il se répéta cette jolie phrase jusqu'à ce qu'un bruit à peine audible derrière l'alarme le fasse s'arrêter. Coney Island, zone de quarantaine. Et voilà que les problèmes commençaient.
Lentement, il s'approcha du mur du bâtiment le plus proche, avançant en même temps pour rejoindre l'intersection.

go sit on a cactus
avatar
go sit on a cactus
Métier : scientifique
Mutation : IRM - permet de voir en détail à l'intérieur d'un corps.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Avr 2017 - 0:12
EVENT 1.1
l'attaque des Beasts
Une immense tortue se dresse dans la baie ; à moitié immergée. Ses yeux infernaux luisent d’une soif qu’elle ne peut étancher. Sa gueule est sertie de dents acérées qui n’attendent qu’une chose ; vous dévorer. Sa lenteur n’a d’égale que sa grandeur ; et une fois dans l’eau vous ne pourrez pas l’égaler. Sa carapace est couverte de piques acérées qu’il faudra déjouer, ainsi que sa salive acide qu’il faudra éviter. Faites attention à ne pas vous faire submerger, dans cette baie, l'eau n'est pas votre alliée.

Fuir ou combattre ?
Saurez-vous vous unir ?
Finirez vous par périr ?
Les jeux sont lancés ;
Les dés décident de votre destiné.
PNJ
avatar
PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Avr 2017 - 10:00
Des personnes arrivaient les unes après les autres, et Madhi les regarda silencieusement, n'en connaissant aucun personnellement. « Enchanté, Madhi, de la garde royale. » Autant qu'ils connaissent leurs noms. Madhi n'était pas spécialement souriant, mais il ne venait pas là pour se faire des amis de toute façon. C'était bien parti pour qu'ils soient cinq, cela devrait suffire à vaincre des petites beasts – mais il avait sûrement parlé trop vite, car à peine cette pensée lui traversa l'esprit qu'une énorme bête surgit. Shéhérazade poussa un petit cri d'effroi, avant de se cacher derrière son maître, comme si elle y serait plus à l'abri. Quant à ce dernier, il n'était pas forcément rassuré, et il n'avait jamais combattu un aussi grand monstre, mais il s'efforça à rester le plus calme possible extérieurement. Si tout le monde commençait à paniquer et montrer leurs peurs, ils n'y arriveraient jamais.

Il se retourna vers les autres, tout en gardant un œil sur la Beast. « Êtes-vous tous prêts à vous battre ? Et vous savez nager ? Si ce n'est pas le cas, rentrez chez vous. » Il prit son sabre et le dégaina, étant de son côté, prêt. L'eau n'était pas forcément sa tasse de thé mais il saurait se débrouiller.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Sam 29 Avr 2017 - 21:38
L'Attaque des Beasts (groupe 5)
Plein de monde & Noah Miller

L'alarme avait sonné, plus tôt dans la journée.
Elle annonçait une terrible nouvelle: celle de l'attaque des Beast dans toute la ville.
Noah n'était pas enchantée par cette information et avait commencé par rester chez elle, dans son petit appartement à Queens. Elle s'y était sentit à l'abris, en sécurité.
Mais c'était vite devenue étouffant. Rester cloîtré chez elle n'avait fait que renforcer sa peur. Elle détestait savoir qu'elle était seule chez elle, sans aide, et que des Beast pullulaient dans la ville pouvant surgir à tout moment.
En plus, Cosmos n'était pas rentré.

Alors, incapable de rester chez elle sans rien faire, elle était sortie. Elle préférait de loin être dehors avec les autres citoyens et les aider comme elle pouvait plutôt que de rester enfermée. Et puis elle en profiterai pour retrouver son anima.
Ce dernier risquait sûrement de l'engueuler pour avoir fait quelque chose d'aussi irresponsable et dangereux, mais Noah n'en avait pas grand chose à faire.
C'est ainsi qu'elle se retrouva à Brooklyn.
Et comme son instinct de survie n'était égal qu'à ses compétences en cuisine, elle s'était évidemment retrouvée dans un des lieux les plus dangereux du quartier: Coney Island.

Mais, bonne nouvelle pour elle, Noah n'était pas seule. Ils devaient être cinq en tout. Un homme aux cheveux bruns prit la parole et se présenta.
"Enchanté, Madhi, de la garde royale."
Noah voulut lui répondre et se présenter à voix haute, mais elle n'en eu pas le temps. Une énorme bête surgit de la baie. Elle ressemblait à une tortue, mais une tortue géante. Avec une rangé de dents acérées, prêtes à déchiqueter n'importe quoi. Et surtout n'importe qui.
Noah sentie son sang se glacer. Mais ce n'était pas le moment de paniquer.
"Êtes-vous tous prêts à vous battre ? Et vous savez nager ? Si ce n'est pas le cas, rentrez chez vous."

L'Agapé nommé Madhi reprit la parole. Et il avait raison, il fallait prendre les choses en main et s'unir pour s'en sortir face à la Beast.
"Moi c'est Noah. Et oui je sais nager."
La jeune fille réfléchit un instant. Ce n'était peut-être pas une bonne idée de se jeter dans l'eau pour combattre la beast. L'eau devait être son habitat naturel, et ce sera sans doute plus compliqué d'en venir à bout.
"Mais ce ne serait pas moins dangereux d'attirer cette Beast or de l'eau ? Je ne suis pas sûre qu'on ai la moindre chance contre elle, dans l'eau en tout cas..."
Elle se risqua de faire une remarque. Tant pis si son observation était biaisée et complètement fausse. Elle préférait demander plutôt que de faire des conneries qui pourraient risquer leur vie.

Spoiler:
 
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Dim 30 Avr 2017 - 18:12

ft. Event


Les poings se serrent. Tu… Tu as peur, oui. Mais tu résistes à ce sentiment t’étouffant. Ta respiration s’accélère, tu observes les alentours encore une fois. Tu comptes les personnes que tu aperçois, tu hoches la tête, tu n’hésites pas à venir au plus proche d’eux non pas pour taper la discute mais plus pour te rassurer. Tu tentes de reconnaître quelqu’un mais tu n’as pas l’air de pouvoir mettre un nom sur un visage.
Ce n’est pas grave Arsène.
Vous n’êtes pas là pour ça.

Tu écoutes le premier parler, se présenter. Tu ne par un petit hochement de tête, intimidé ; tu n’es rien d’autre qu’un hybride, tu es impressionné – et un peu jaloux. Tu t’apprêtes à parler mais une tortue géante pointe le bout de son museau. Tu la regardes, les yeux grands ouverts. Tu trembles mais tu ne te caches pas pour une fois. Tu soupires. Amber sautille à tes côtés, prudente, inquiète pour pas changer.

Comment te rendre utile pour repousser une telle créature ? Tu réfléchis. Tu as avec toi ton arc que tu as emmené juste au cas où. Tu n’es pas sûr qu’une flèche puisse égratigner même un petit peu la bête géante. Mais si tu peux te rendre utile, ça te suffit.

« Arsène. », dis-tu simplement. Tu n’oses pas dire plus de précisions, tu sais que ça peut mal finir. Tu te forces à sourire malgré la situation. Tu sais nager, oui, mais tu n’es pas fou, tu n’es pas prêt à te jeter dans la gueule du loup – ou plutôt de la Beast. Et apparemment, tu n’es pas le seul à penser cela. « Elle a raison. »

Tu ne crains pas les conséquences, tu ne tiens pas à mourir ; tu as encore un peu d’espoir. « Il faudrait viser les yeux… » Dans ta main se trouve maintenant ton arc, prêt à décocher, mais pas sûr que tu puisses atteindre les yeux sous cet angle. Dans ta tête, tu pries. Tu espères une victoire, avec ou sans blessures, mais sûrement pas la mort.

Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Lun 29 Mai 2017 - 22:20

EVENT: L'attaque des beasts      



Yong-sun
ft. plein de gens omg

Love, the secret that I keep awakes as the world sleeps, finds you in the moonlight. Oh, day lights dying. Run, baby run, baby run.

Son anima venait de faire un tour du bâtiment pour s'assurer qu'il n'abrite pas de Beast lorsqu'une tête immense émergea des eaux de la baie. Ses yeux rouges semblaient fixer les humains avec attention et Yong-sun eut beau feindre l'indifférence de son mieux, il ne pouvait empêcher l'adrénaline de faire trembler ses mains.

Son regard passa rapidement aux autres occupants de l'endroit: quatre autres personnes au total, s'il n'en avait pas ratée une. L'un d'entre eux se présenta comme faisan partie de la garde royale, allumant brièvement une lueur d'attention dans les yeux du brun. Madhi. Qui demanda s'ils savaient nager.

Il semblait que pour une fois, le danger lui aie coupé la langue. L'étudiant se contenta de hocher la tête, surveillant nerveusement la tortue en se demandant comment l'atteindre, quand bien même ils arriveraient à sa hauteur. Sa peau semblait épaisse, sans parler de sa carapace. Même s'il avait sur lui un couteau pliable, l'entreprise lui semblait passablement désespérée.

D'autres noms suivirent, Noah et Arsène, qui suggérèrent tour à tour qu'aller dans l'eau n'était sans doute pas une option très safe compte tenu de ce à quoi ils avaient affaire et que viser les yeux pourrait leur faciliter la tâche.

" Yong-sun. Et c'est une bonne idée, nager avec ce truc m'inspire moyen. "

Il jeta un oeil méfiant à la tortue, se demandant si oui ou non elle comptait les attaquer. Auquel cas l'attirer hors de l'eau ne devrait pas être trop compliqué.

" Je peux peut-être l'occuper, pour que tu puisses approcher et viser. " commenta-t-il à l'attention d'Arsène

Faisant glisser les bretelles de son sac à dos, il s'agenouilla pour en sortir plusieurs feuilles de papier. Il n'avait pas besoin de créer un animal volant pour le faire se déplacer dans les airs, mais le premier pliage qui lui vint à l'esprit fut une grue. Ses mains suivant le mouvement presque par automatisme, il ne mit que quelques minutes à en confectionner trois avant de se redresser.

" En espérant qu'elle aime le papier rouge. Pour une fois que cette mutation sert à quelque-chose. " ajouta-t-il avec un sourire sans humour

Il se redressa, dirigeant ses trois oiseaux vers la tête de la tortue, espérant attirer son regard.

Le brun se l'imagina peut-être, mais il lui sembla voir une lueur de curiosité dans les yeux du monstre tandis que les oiseaux de papier passaient à proximité. Pas très longtemps, cela dit, peut-être n'étaient-ils pas assez appétissants. Fronçant les sourcils, le coréen se rapprocha un peu pour avoir un meilleur contrôle: il allait devoir faire preuve d'inventivité, s'il voulait garder l'attention de la bête.
NoChill.exe
avatar
NoChill.exe
Métier : Etudiant en physique (St-John)
Mutation : Origami - Donne vie à des créations de papier
Revenir en haut Aller en bas
Lun 3 Juil 2017 - 22:32
EVENT 1.1
l'attaque des Beasts
La tortue vous fixe, ses yeux vides vous observe les uns après les autres et elle ne semble pas bouger, peut-être que vous ne l’intéressez tout simplement pas. Et alors que vous vous apprêtiez à mettre votre plan en marche, la tortue se met enfin à bouger, celle-ci fait demi-tour, elle n'attend pas un instant, elle plonge de nouveau dans l'eau sans hésitation. Peut-être n'étiez vous tout simplement pas assez intéressant pour elle.

Soudain vous les entendez, les grésillements qui vous appellent, derrière vous, face à vous, peu importe, les vitres et miroirs changent, ce ne sont plus vos visages qui s'y reflètent mais un homme. Angoissant, ses yeux rouges vous intriguent et son sourire vous terrifie, pourtant vous le savez, vous devez regarder, vous savez que cela à un rapport avec l'apparition de cette Beast et que ce qu'il va se passer va changer beaucoup de choses.

Rendez vous ici pour connaitre la suite.
Βασιλευς
avatar
Βασιλευς
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doucereuse Agonie. :: New-York City :: Brooklyn :: Coney Island-