[1.0] I'm not ok with that - feat : Lylaï

 :: New-York City :: Manhattan Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 20 Avr 2017 - 18:12
I'm not ok with that
feat : lylaï
Rick s'étire, sa sieste s'est avéré plus longue que prévu puisque Zigzag a refusé de jouer les réveils. Elle sait se montrer particulièrement enquiquinante lorsqu'elle le veut, comme à cette instant, accroché sur l'épaule de Rick à lui rappeler à quel point il est en retard et idiot d'avoir penser que faire une sieste était une bonne idée. Elle savait pourtant qu'il dormait très mal en ce moment, elle aurait pu compatir, mais non ce n'était pas dans sa nature, elle préférait le traiter de faible avant de soupirer assez bruyamment pour qu'il entende toute la désillusion dans sa voix. Cet anima le tuerait un jour.

- La ferme Zigz', on est pas loin, je serais à l'heure.
- Quelle idée de se reposer au milieu de la journée aussi.

Ses yeux roulent, s'il pouvait la faire tomber de son épaule avant de rire en la voyant au sol, il le ferait, malheureusement, les griffes du raton laveur sont bien ancrés dans sa veste en cuir. Il se contente alors d'accélérer le pas en espérant que la personne à qui il a donné rendez-vous n'arrivera pas en avance. Il ne voudrait pas la faire attendre, après tout, c'est un rendez vous professionnel ou du moins ce qui s'en approche le plus pour lui.

- Et puis qu'est-ce que ça peut te faire que je sois en retard, tu détestes les Eros, alors la faire patienter ne devrait pas te déranger tant que ça.

Zigzag soupire alors qu'un sourire en coin apparaît sur le visage de l'Agapè, c'est tellement rare qu'il arrive à avoir le dernier mot avec elle. Fixant l'heure sur son steamgram, Rick se met alors à courir avant d'attendre le café où il a donné rendez vous à Lylaï, la mercenaire à qui il donne ses informations depuis que Maxwell a autorisé les échanges d'informations entre la Garde Royale et les Eros. Légèrement essoufflé, il pousse la porte avant de se diriger vers le bar.

- Une bière et un sirop de Kiwi s'il vous plaît.

Il dépose alors un billet sur le bar, attendant tranquillement ses verres tout en regardant autour de lui pour voir s'il arrive à trouver la jeune femme qu'il est venu rencontrer. Finalement ses yeux se posent sur elle, un geste de la main et il attrape la bière et le verre pour son anima en précisant au barman de garder la monnaie avant de venir à la rencontre de la blonde avec un large sourire.

- Salut ! Ca faisait un moment que je t'avais pas vu. Comment ça va ?
Coup d'Jus
avatar
Coup d'Jus
Métier : Garde Royal
Mutation : Contrôle de l'électricité

_________________
#FF9966
je suis né avec une cuillère en argent dans la bouche, cette cuillère j'ai appris à m'en servir comme d'une arme face à ceux qui me l'ont offerte. appelez ça de l'ingratitude, j'appelle ça gagner sa liberté face à l'oppresseur. ma vie je l'ai construite par mes propres moyens, mes propres choix, comme ça si elle est à chier, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 20 Avr 2017 - 20:56

« Je n'en reviens toujours pas. C'est définitivement moi le plus raisonnable de nous deux. Quelle idée as tu de venir ici dans ton état, non pas que tu ne puisse plus marcher mais... Peut-être te faudrait-il revoir tes priorités. J'en ai assez d'avoir à surveiller tes arrières. » Croassa Sandrel, perché sur son épaule.
 
Lylaï lui lança un regard agacé, conservant obstinément un silence de plomb. L'oiseau n'avait cessé de lui rabâcher les oreilles depuis qu'elle avait reçu le lieu et l'heure du rendez vous avec son informateur.
 
« Tu peux te révéler être quelqu'un de très obstiné, Lylaï, c'est... exaspérant, irritant même. »
« Parle pour toi, oiseau de malheur. » Grogna la blonde.
« Eh bien, au moins auras-tu retrouvé ta langue. C'est une bonne chose lorsque l'on sait que tu perds peu à peu toute idée rationnelle. Je commence à me questionner quant à tes capacités cognitives, vois tu. »
« Je sais ce que je fais Sandrel. Arrête de baliser, être Eros c'est mon métier. Et puis arrête de parler autant. »
 
L'oiseau eut un claquement de bec désapprobateur mais il se tut néanmoins. La blonde soupira lentement et savoura les quelques instants de silence que son anima lui offrait enfin. Sa main vint trouver l'arrondi de son ventre, centre des reproches que lui faisait l'Aigle Royal. Trop dangereux, inconscient, mauvais... Elle se sentait bien, elle. Et les coups de pieds qu'elle recevait présentement témoignaient de la bonne santé de son fœtus. Elle était seulement plus... vigoureuse que la plupart des femmes enceintes qu'elle avait croisé. La blonde prit une gorgée de son thé, assise à la table du café dans lequel elle était sensée retrouver Rick. Elle tendit d'une main distraite un biscuit à Sandrel qui l'ignora résolument, les yeux fixés sur le plafond. Elle avait hâte de mettre la main sur une nouvelle piste, hâte de remplir ses contrats. Ce n'était pas avec sa vie de musicienne qu'elle remplissait son compte en banque et elle se devait de faire quelques rentrées d'argents avant la naissance de l'enfant.
 
« Salut ! Ca faisait un moment que je t'avais pas vu. Comment ça va ? »
 
Lylaï redressa la tête, son regard accrochant celui de Rick qui venait de débarquer face à elle. La blonde sourit en réaction à la bonhommie du personnage. Son dynamisme était contagieux. Elle montra de la main la chaise face à elle, l'invitant à prendre place avec amabilité.
 
« Salut Rick, je t'en prie assieds toi. Je vais très bien merci. »
 
Elle ne savait pas vraiment comment se comporter face à lui, la dernière fois qu'il l'avait vue elle affichait une ligne mince et athlétique et aujourd'hui elle était... Enfin, cinq mois de grossesse ne se cachaient pas aisément.
 
« C'est vrai, j'ai eu pas mal de choses à gérer ces derniers temps. Le téléphone reste plus pratique mais un face à face ne fait pas de mal de temps en temps. Tout va bien pour toi j'espère ? »

Euterpe
avatar
Euterpe
Métier : Pianiste
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Juil 2017 - 11:30


I'm not ok with that
Rick sourit, il ne fait que ça, Zigzag vous dirait que c'est la preuve de sa grande stupidité, pourtant son sourire est contagieux, ce sourire plein de joie et de bonté. Rick est peut-être un idiot, mais un idiot heureux. L'anima s'assoit la première, ignorant son lié et sa tronche d'abruti avant de lui tendre la patte pour qu'il daigne enfin poser les verres sur la table. Ce qu'il fait avant de s'asseoir à son tour face à Lylaï avant d'entamer sa bière sans hésitation, c'est qu'il fait chaud dehors et qu'il a couru pour arriver jusqu'ici.

Ça me fait toujours plaisir de te voir, même si Zigz' fait toujours un peu la tronche, il n'aime ni les femmes, ni les Eros.

L'anima ne dit rien, mais s'il avait osé la présenter en tant que elle, elle l'aurait sûrement frapper. Rick savait marqué des points auprès de son anima au caractère difficile. Avec les années il avait dû apprendre, parce qu'au départ ça avait été difficile, elle avait tenté de le sortir de sa léthargie à coup d'insultes et de remarques blessantes. Il l'avait haït. Il l'avait détesté parce qu'elle voulait le pousser à vivre après la perte de son fils. Elle voulait qu'il avance et il en était incapable. Pas après Dylan.

Sinon tu sais, rien de bien nouveau, j'ai changé d'unité, mais rien de bien grave et toi ? Tu m'as l'air quelque peu différente, je ne saurais pas dire pourquoi.

Le raton-laveur relève les yeux vers son lié à cette phrase. "Rien de bien grave" hein. Elle soupire avant de glisser la paille dans sa bouche pour avaler son verre de kiwi à l'eau. Rick, cet homme honnête qui use d'euphémisme un peu trop visible pour cacher ses propres problèmes. Cet homme incapable de mentir qui commet l'omission dès qu'il s'agit de la dure réalité de la vie.

Pour le boulot sinon, je sais pas si tu as entendu, mais y'à des Beasts qui commencent à affluer en ville. On sait pas trop pourquoi, mais tu devrais faire attention.

C'est qu'il s'inquiète le roux, pour tous, pour rien, ça ne se voit sûrement pas, mais sa gentillesse fait qu'il ne peut pas s'en empêcher. Il ne voudrait pas que Lylaï se blesse parce qu'il lui aurait fourni les noms de quelques Dués en liberté.
code by nyx
Coup d'Jus
avatar
Coup d'Jus
Métier : Garde Royal
Mutation : Contrôle de l'électricité

_________________
#FF9966
je suis né avec une cuillère en argent dans la bouche, cette cuillère j'ai appris à m'en servir comme d'une arme face à ceux qui me l'ont offerte. appelez ça de l'ingratitude, j'appelle ça gagner sa liberté face à l'oppresseur. ma vie je l'ai construite par mes propres moyens, mes propres choix, comme ça si elle est à chier, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doucereuse Agonie. :: New-York City :: Manhattan-