Very well. Let the game begin - Miklós

 :: we could be royals :: SUPERNOVAS Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 10 Juil 2017 - 12:10
Miklós Vrajitor
© Anthony Edward Stark (Marvel)
PHYSIQUE
ref : Medivh Aran - Warcraft/World of Warcraft (et pas le film)
cheveux : Longs et noirs
yeux : Bleus très clairs
couleur de peau : Légèrement bronzée
taille : 1m85
poids : 80kg
style vestimentaire : Adepte des chemises/pantalon/bottines, dans des tons noirs et rouge, il porte parfois un long manteau pour sortir.
autres : Il porte une barbichette plutôt courte.
INFORMATIONS

nom : Vrajitor (prononcé vlajitor, à la slave)
prénom : Miklós
surnom : Le Vampire. Ce qui est purement fictif et raciste du fait de ces origines.
rang : Aquaticaire
âge : 47
sexe : Homme.
espèce : Humain.
caste : Eros
métier : Antiquaire
nationalité :   Timișoara, județ de Timiș, région Transylvanie en Roumanie.
statut social : Fortune confortable sans être énorme.
statut marital : Veuf.
quartier : Queens
spécialité : Il a un véritable don pour dater les objets qu'il voit. Savoir si c'est une pièce unique ou une contrefaçon Made in Taïwan. Il est aussi doué pour les échecs.

FAMILLE

parents : Andrei et Ileana Vrajitor
frères/soeurs : Une jumelle. Ioana. Disparue.
enfants : Aucun
mari/femme : Elle s'appelait Sun-Hi. D'origine coréenne rencontrée dans New-York, décédée d'un accident de voiture il y a quelques années.
animal : Un corbeau empaillé surnommé Atiesh dans la boutique, à qui il parle comme à un vrai animal.
autre : Pas qu'il ne sache.

FAITS EN VRAC

Il perd un peu la boule au milieu des antiquités à force de sniffer de la poussière, d'où le fait qu'il parle à ce corbeau empaillé. C'est la seule pièce dans sa boutique, avec un vieux tableau roumain, qu'il refuse de vendre. Il déteste les russes et ça se comprend quand on lit son histoire.
Dernière chose: ó, c'est Alt+162. Voilà. :D

SOCIÉTÉ

Que pense-t-il de la Lune Rouge ? Elle a changé ses habitudes, le forçant à boire beaucoup plus, mais à part ça, ça va.
Que pense-t-il du gouvernement de Maxwell ? Il ne vénère pas Maxwell, mais on parle d'un roumain dont les arrières-grands-parents ont fuit le régime de Nicolae Ceaușescu, alors bon...
Que pense-t-il des pouvoirs ? Les pouvoirs, c'est comme une arme. Il n'a rien contre un vieux fusil de la grande guerre, mais stocker une ogive nucléaire chez lui, ça lui fait peur.
Que pense-t-il du système de caste ? Il tique un peu, mais fait avec, n'hésitant pas à aider tout le monde.
Que pense-t-il du statut des hybrides ? Certains méritent mieux, d'autres non. Un peu comme tout le monde non?
Que pense-t-il des Eros ? Il en fait partie, faisant de sa boutique un lieu de trafic discret la nuit, pour qui que ce soit. Ses services sont comme ses antiquités: ils reviennent aux plus offrants.
Que pense-t-il de Damoclès ? Damoqui?
ANIMA
nom : Svarog
espèce : Grand-duc d'Amérique (Bubo virginianus)
sexe : Mâle
autre : /
caractère : Posé et pragmatique, il analyse tout avant d'agir, un peu comme son maître. Ce dernier préfère quand même son corbeau empaillé et à tendance à ignorer son Anima.
POUVOIR
nom : Hydromancie
niveau de contrôle : ★★★☆☆
description : Miklós contrôle l'eau. Celle de son corps, des objets, et s'il se concentre suffisamment, celle des autres corps humain. Il se sert notamment de ce pouvoir pour créer des fils d'eau tranchants.
effet secondaire : Il craint autant la chaleur que le grand froid, et doit boire très souvent sous peine de se retrouver dessécher.
mutation physique : Ses yeux étaient marrons clairs avant, et sont devenus bleu très clairs.
BEHIND THE SCREEN
pseudo : Appelez-moi comme vous voulez.
âge : 26
sexe :  gros Homme
autres comptes ? Aucun
comment as-tu découvert le forum ? Raven m’a amené ici :P
suggestion : J'ai quelques soucis avec les polices en majuscules dans la barre en haut mais sinon mon côté développeur front approuve :P
un petit mot pour la fin : mot
CARACTERE
Miklós est un homme qui a du vécu. Et par vécu, je n'entends pas cuvée, loin de là. Il a connu la misère, vivant dans un orphelinat américain puis dans la mafia roumano-yougoslave et de gagner de quoi vivre confortablement. Il est plutôt humble, et tend facilement la main à son prochain... qui que ce soit. N'y voyez pas là de la naïveté, juste du pragmatisme. Les riches paient en argent sonnant et trébuchant (ou créditant sur le compte en banque, mais pour un antiquaire la monnaie ça sonne bien), les pauvres en services ou nourriture. Il aime cet équilibre, et le fait que finalement tous se ressemblent à divers degrés. Sous ses airs de vieil antiquaire aigri qui sent la naphtaline et le renfermé se cache un véritable mercenaire froid et efficace.
Cette double vie, tout le monde la connaît. Mais tout le monde pense que les autres l'ignorent. D'un côté, vous avez donc Miklós l'Antiquaire: vieil original, qui parle à son corbeau empaillé et vend des trucs miteux qui semblent tellement le passionner. De l'autre, Miklós le Mercenaire: capable de s'infiltrer dans des endroits où personne ne peut aller sans qu'on ne sache comment, laissant derrière lui des cadavres décapités, il semble totalement dénué de sentiment quand il travaille hors de sa boutique. Mais qui est donc le vrai Miklós? Et bien un petit mélange des deux. Voyez ça comme une double personnalité plus qu'un jeu d'acteur de sa part. Il est réellement persuadé que son corbeau lui répond de même qu'il peut fait preuve d'une patience sans nom pendant une mission.
Et si vous voulez un dernier conseil? Ne l'énervez pas. Jamais. De même qu'il ne faut jamais tenter de lui voler quoi que ce soit, sous peine de perdre beaucoup plus que vous n'y aurez gagné. Sa mutation a exacerbé son côté aqueux: calme comme l'eau, il peut néanmoins se déchaîner dans un tsunami de colère sourde.
HISTOIRE
Avant de débuter l'histoire de notre héros, laissez-moi vous faire un peu d'histoire.
La grande crise du début des années 2000 avait eu son impact dans le monde entier. Les pays pauvres s'étaient appauvris, et c'était malheureusement le cas des pays de l'ex-URSS, comme la Roumanie. Malgré le côté touristique de la région de la Transylvanie, dans l'ouest du pays, connue pour ses antiques châteaux et ses vampires, le pays avait sombré dans les dettes sans fin et la récession, avant finalement de se faire envahir à nouveau par la Russie en 2XXX, comme l'Ukraine et la Moldavie avant elle, après quatre années de guerre prise entre l'enclume Franco-germano-américaine et le marteau-faucille sino-russe.
Autre point qu'il me faut aborder, c'est le congrès de Pristina en 2XXX. Pour lutter contre la pauvreté incontrôlable des pays de l'ex-Yougoslavie et l'empire Russe qui déjà à l'époque menaçait les frontières ukrainienne, il fut votée à la quasi unanimité la reformation de la Yougoslavie. Ainsi furent fusionnés les pays suivants: Croatie, Serbie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo (qui accueillait le congrès dans sa capitale, Pristina donc), le Monténégro et la Macédoine. Seule l'Albanie refusa, avant de sombrer cinq ans plus tard dans une récession plus grande que celle que la Grèce voisine n'avait connue dans les années 2010.

Ceci étant fixé, place à notre histoire.
Notre histoire se déroule alors 4 ans après l'invasion russe, et plus précisemment autour de la famille Vrajitor. Mais qui était donc la famille Vrajitor? C'était une petite famille sans histoire ou presque qui habitait la ville de Timișoara, la préfecture du județ de Timiș dans la Transylvanie, une région de l'ouest de la Roumanie, à la limite avec la Yougoslavie. Le père, Andrei, était un bazariste, un vendeur de trucs vieux comme récents -et dites-vous qu'à l'époque, on y vendait des iPhone 7 et des MacBook Air comme étant des antiquités. Même s'il ne gagnait pas assez d'argent pour nourrir sa femme Ileana et ses deux jumeaux, Miklós et Ioana (âgés de 2 ans) il continuait d'arpenter les dépotoirs et les no man's land laissés par l'invasion russe pour y trouver des choses à vendre, travaillant pour les mafia roumaine et yougoslave pour des clous et des miches de pain rassies. C'était la guerre après tout. Fort heureusement pour eux, la proximité de la frontière yougoslave permettait un ravitaillement assez fréquent de la ville, malgré le régime totalitaire imposé par le tsar Nicolas III de Russie. Mais l'année 2XXX marqua un tournant dans l'histoire de la Roumanie, quand l'armée américaine, soutenu par la France et l'Allemagne, avait envahit et repris la Transylvanie, faute de pouvoir reprendre le pays en entier [ce sera le cas en juin de l'année suivante]. Le pauvre Andrei avait beau être un père aimant, il dut se résoudre à vendre sa fille pour donner un avenir à son fils. Profitant de la libération, il utilisa ses maigres contacts de la mafia yougoslave pour envoyer son fils vivre aux États-Unis, loin de la misère et de la pauvreté de l'Europe de l'Est, espérant que le nom des Vrajitor perdure encore...

Bien plus tard...
Le jeune Miklós avait bien profité de son voyage. Il avait vécu en orphelinat, avant de se faire adopter par une branche de la mafia roumaine installée à New-York. Il reçu une éducation large mais stricte, de l'histoire de son pays d'origine au maniement des armes -blanche comme de poing-, avant de monter petite affaire d'antiquités dans le Queens, servant de couverture au trafic de drogue local. Grâce à la mafia, il envoyait régulièrement de l'argent à sa famille, et recevait de temps en temps des nouvelles. La guerre était partie mais pas la pauvreté. Il ne su jamais le véritable destin de sa sœur jumelle, ses parents lui ayant toujours dit qu'elle était morte, tuée par un russe fou furieux. Ce qui alimenta sa haine contre les russes et son aversion pour la vodka...
Son chemin croisa un jour celui d'une coréenne nommée Sun-Hi, originaire du nord du pays -qui avait été, en 2045, enfin conquis par la Corée du Sud. Ils se marièrent jeune et vécurent des années paisibles jusqu'à un terrible accident de voiture qui emporta Sun-Hi. Miklós n'était pas là ce jour-là, ne su jamais les véritables circonstances de l'accident, et de toute façon n'eut jamais l'occasion de se les poser, car quelques jours plus tard arriva la Lune Rouge.
Ce fut une période douloureuse pour lui. Il pleurait la mort de sa femme, tandis que la lumière écarlate altérait son corps. Coïncidence? Impossible de savoir, mais il développé un don d'hydromancie. Ses larmes, et toute l'eau de son corps, devenait un outils pour lui: il contrôlait l'eau autour de lui, se déséchant vite s'il ne faisait pas attention. En guise d'arme, il apprit à concentrer des jets d'eau si fortement qu'ils en devenaient plus tranchants que des cordes de piano.
À cause de la Lune Rouge, et du confinement de New-York, Miklós avait perdu tout contact avec sa famille. Seul restait donc la mafia roumaine et yougoslave qui traînait dans le Bronx. Sa boutique tînt bon: il vendait peu d'antiquité, mais le trafic, venant aussi bien des Agapès, que des Sourgês ou des Dués, lui faisant rentrer presque autant d'argent que ses missions de tueurs à gage.
Aquaticaire
avatar
Aquaticaire
Métier : Antiquaire
Mutation : Hydromancie
Revenir en haut Aller en bas
Lun 10 Juil 2017 - 21:36
BIENVENUE MIKLOS ♥
Un nouveau petit Éros! Comme quoi, ils deviennent populaires ceux-là HUHU
J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous et que tu en profites à fond ♥
Hâte de voir ton perso en action surtout!
C'est un des plus vieux du fo, d'habitude tout le monde fait des petits jeunes à part Ryû et Elis, brrr! Le changement c'est cool 8)
Enfin, éclates toi avec ton début de papi ♥ Et encore BIENVENUUUUUUE ♥
i'm a zombie
avatar
i'm a zombie
Métier : Terroriste
Mutation : Nécrose
Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Juil 2017 - 19:18
Pardon pour l'attente! (Et pour ta question, je pense qu'ils existent, si tu vois ce que je veux dire 8) )
Tu es officiellement tatoué, les Eros s'agrandissent dites donc! Sois digne de l'agent secret Roumain que tu souhaiterais être et amuses toi bien!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doucereuse Agonie. :: we could be royals :: SUPERNOVAS-