[EVENT 1.2] BOO! IT'S HALLOWEEN : GROUPE 1

 :: New-York City :: Queens :: Shea Stadium Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 6 Nov 2017 - 0:00


HALLOWEEN
l'arrivée d'un mystère
Quelque chose tombe sur vous, recouvrant vos yeux et votre bouche, même tout votre corps. Vous avancez pour pouvoir à nouveau respirer et pour sortir de là. Vous vous retrouvez dans un espace carré, quatre chemins se présentent à vous. Les murs semblent gluants, comme de la boue, ou de l'argile prêt à sécher. Si vous essayez de le toucher, votre main s'enfonce et ressort poisseuse. La matière tombe sur le sol, mais seulement en surface, le rendant glissant et spongieux. N'êtes vous pas sous terre ? Personne ne saurait le dire. Une torche est à votre disposition, instable, elle peut s'éteindre. Faites-y attention, vous ne savez pas ce que vous pourrez trouver dans ces couloirs, choisissez le bon.

- Cette fois-ci, le premier tour donnera l'ordre du rp alors choisissez bien votre place.

- Maintenant que vous êtes en petit groupe, pour la longueur des rps, c'est comme vous le sentez, si tout le monde est ok pour des longs rps et que ça reste dynamique je suis totalement pour ! Si jamais vous préférez des rps courts, ça nous ira aussi.

- Le PNJ n'interviendra pas forcément à chaque tour, ça sera précisé je vous rassure. Pour ce premier tour, attendez vous à ce que Miss Thère vous apporte des surprises KEUR

- Vous avez deux jours pour poster une réponse et on garde ce rythme pour le reste des rps,
essayez de ne pas dépasser deux jours après chaque posts rp pour poster le suivant.

- Vous pouvez maintenant découvrir l'endroit où vous vous trouvez et peut-être même essayer de trouver une sortie qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Nov 2017 - 4:52






B O O IT IS HALLOWEEN


EVENT FT. DES GENS
Ryū a à peine le temps de réagir ; de se tourner vers le cowboy à quelques pas que déjà il se sent accrocher ; glisser ; agripper. Il ne saurait décrire cette sensation qui lui attrape la gorge. Un cri se meurt entre ses dents ; sa bouche déjà poisseuse ; sa langue pâteuse. Un instant — une éternité plus tard, il se retrouve à respirer cette boue infâme. Il tousse ; recrache il ne sait trop quoi. Son monde est sans dessus-dessous alors qu'il prends une respiration tremblante. Il lui faut un moment pour se concentrer ; pour réaliser que ses doigts s'enfoncent dans une matière qu'il n'arrive pas à identifier. Il la sent déjà s'infiltrer entre les clous et les écrous qui composent ses prothèses.

Il se relève brusquement — titubant. Il tente de se rattraper aux murs glissants. Il ressemble à un faon nouveau né ; incapable de se déplacer, ou même de tenir debout. Ses jambes tremblent sous un effort qu'il fait pourtant si naturellement au quotidien. Il passe une main pour remonte ses cheveux détachés — étalant cette matière poisseuse dedans ; urgh. Après quelques instants de dégoût profond ; d'une respiration hachée, il se se décide à observer les lieux dans lesquels il est tombé ; il a été enlevé. Un museau froid contre ses côtes lui annonce la présence de son anima ; il pousse un soupire soulagé avant de glisser ses doigts gluant dans sa fourrure immaculée. Il récolte un cri indigné avant que le corps de tsubaki se glisse plus loin dans ses vêtements.

Il se rappelle soudain de la présence du cowboy non loin de l'endroit où ces mains l'ont agrippée. Une peur sans nom se loge au creux de ses entrailles ; et si cet acte soudain avait réveillé la bête au creux du cowboy ? Il se mord la lèvre pensivement avant de se rappeler qu'ils n'étaient pas les seuls dans ce stade condamné. Peut-être qu'une autre personne est tombée à ses côtés ; qu'elle a besoin d'aide ; qu'elle s'est retrouvée étouffée et enfermée dans ce tombeau fait de glaise.
— « Elis ? Quelqu'un ? » demande-t'il,
la voix encore un peu tremblante.




HRP:
 
dragon
avatar
dragon
Métier : mercenaire + coursier
Mutation : contrôle du métal

_________________

You don't know my brain the way you know my name, You don't know my heart the way you know my face, You don't know what I've done, I'm wanted and on the run. Release me from the present, I'm obsessing all these questions. © tøp + endlesslove

Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Nov 2017 - 20:21

Matthew entendit soudainement un cri, le faisant sursauter alors qu'il cherchait maintenant l'origine de son regard agité. Il n'eut même pas le temps de se faire un avis là-dessus où d'observer la réaction des autres conviés que sa vision tombait dans le noir le plus total. Il sentit des doigts ramper sur lui en une désagréable sensation d'être d'avantage tiré sous terre. Puis, ce fut comme si il se réveillait en sursaut d'un rêve dans lequel la fin avait été sa mort. Mais très vite, il se rendit compte avoir été submergé par une matière qu'il ne pouvait voir, tout comme cela relevait du miracle qu'il ne se soit pas étouffé avec. L'Eros se relevait à la hâte, se sentant entièrement souillé de cette mixture qu'il tentait de faire glisser de ses vêtement et se soulager de quelques kilos. C'était... Une sorte de terre ? Plus de la boue... Et tout ça à cause d'un détraqué. Il voulu taper le mur dur poing mais ne fit que l'enfoncer jusqu'au coude, éprouvant une désagréable sensation à le retirer par la suite. Ne pas paniquer. Ne pas s'énerver.

Dans la pénombre, le jeune homme vit une queue dépasser et la saisissait donc pour sortir son anima de là, ne réfléchissant que après à où ils pouvaient bien se trouver. Mais avant même d'obtenir une hypothèse, il entendait d'autres personnes interagir avec le mélange humide. L'obscurité faisant, additionné à ce maquillage de boue, Matthew n'était pas sûr de reconnaître correctement son compagnon d'infortune. Il s'avançait néanmoins sans crainte, répondant à son appel.

« Le "quelqu'un" est là. »

Marcher était un peu compliqué, voire risqué, mais tout à fait faisable. L'américain faisait un effort pour tenter de ne pas faire attention à son confort et hygiène qui venait de chuter drastiquement. Tout comme il ne comptait pas renchérir, il ne dit plus mot, pas le moins du monde gêné par le silence. Il n'avait jamais été le cerveau de la bande et ne comptait pas commencer aujourd'hui en faisant le choix d'une direction à prendre, surtout quand il connaissait mal celui avec qui il était en galère.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Nov 2017 - 23:51



BOO ! It's Halloween
Dire qu'Elis était blasé par les évènements serait un euphémisme, il n'avait plus le cœur à rien depuis des années, mais cela n'avait fait qu'empirer avec les évènements récents. Alors bien qu'il soit persuadé que cette citrouille perdait son temps à tenter de l'effrayer, il ne peut nier qu'il a vraiment paniquer à l'instant même où les lumières se sont éteintes. Ses muscles se sont figés, Banjo s'est rapproché, son flanc frottant sa cuisse et il a reculé à la recherche de Ryu.

Ryu …

Les mains l'agrippent, le tirent et le poussent, mais étrangement, il n'a pas peur pour lui, non, il le cherche du regard, il essaye de l'entendre, Ryu. Une Beast enragée a déjà essayé de le tuer sans y parvenir, elle n'a réussi qu'à le rendre fou et dangereux. Alors malgré la peur et l'inquiétude qui le ronge, il essaye par tous les moyens de se calmer, de faire taire la voix qui s'empare de son esprit, qui lui susurre de la laisser faire, que tout ira mieux si elle prend le contrôle. Son poing se ferme et il sent les griffes de ses doigts entailler sa paume alors qu'enfin tout s'arrête.

C'est là qu'il la sent, partout autour de lui, cette immondice qui le recouvre, alors il essaye tant bien que mal de la quitter, de s'extirper de cette vase puante et enfin il peut respirer. Cette sensation immonde le fait grogner, il en a perdu son paquet de clope dans la bataille. Comment dire que cette soirée sentait mal. Essayant de retirer la boue qui lui recouvre le visage, il relève alors les yeux en direction des silhouettes qu'il arrive à discerner. Ryu. Il en aurait presque sourit s'il n'était pas aussi emmerdé par la situation. Il leva alors les yeux vers le troisième homme avec eux, un grand blond qu'il n'avait jamais croisé dans sa vie, m'enfin, dans cette situation il n'irait pas se plaindre de ses alliés dans ce malheur.

Je sais pas vous, mais moi j'ai pas envie de rester ici à glander. Alors … Am stram gram pic et pic et colégram. Toi.

Il pointe son doigt en direction du troisième passage en haussant un sourcil. Franchement il ne voit aucune différence entre ces chemins, mais faut bien se décider. La coyote soupire en voyant son lié faire et elle essaye de discerner une odeur, quoi que ce quoi qui pourrait les aider.

Ca te va Ryu ? Et toi Jeannot ?

Oh non il ne voulait pas passer une minute de plus ici, déjà parce que la sensation de cette terre humide collé contre lui l'emmerdait royalement mais aussi parce qu'il sentait le stress et la colère qui grimpait en lui et franchement il ne voulait pas que ça finisse comme toutes les autres fois. Son anima, vient poser sa truffe contre sa main comme pour lui dire qu'elle sera là quoi qu'il arrive, que s'il faut le calmer, elle sera présente. Comme si ça avait fonctionné la dernière fois. Il s'avance alors vers Ryu, lui tendant sa main encore humaine, cachant l'autre dans sa veste.

Tu as besoin d'aide avec cette merde ou ça va aller ?

Bien qu'il ait très envie de rentrer chez lui pour se plonger dans un bon bain bien chaud pour oublier tout ça, il ne pouvait pas abandonner Ryu pour autant.
cowboy
avatar
cowboy
Métier : Que dalle
Mutation : Berserk

_________________


le monstre ne se cache pas forcément sous ton lit, il est peut-être celui qui te borde tous les soirs, celui qui vient en aide aux plus démunis, celui qui malgré son sourire enferme une colère infinie.
- elis
#882222
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Nov 2017 - 22:42


HALLOWEEN
l'arrivée d'un mystère
Vous vous engagez dans le couloir, qui soudainement se transforme en glissée de boue qui descend. Vous ne pouvez pas vous rattraper et atterrissez dans une nouvelle pièce. Aucune porte n'est visible, vous ne pouvez pas repartir d'où vous venez. Il y a un squelette dans le coin de la pièce, regardant l'angle, un bout de bois planté dans le sol et une corde le reliant au squelette. Il vous semble que le bras du squelette a bougé, mais vous n'êtes pas sûrs. Arriverez-vous à trouver la sortie, mais surtout, arriverez-vous à quitter cette pièce sans encombre ?

- La sortie est déjà décidée, vous pouvez donc faire des tentatives mais votre succès ou votre échec sera annoncé dans le prochain post de Miss Thère ♥️.

- Vous avez 4 jours avant la prochaine intervention de Miss Thère.

- À partir de maintenant vous pouvez à tout moment recevoir un MP surprise qui pourra vous faire gagner des points.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Nov 2017 - 13:53






B O O IT IS HALLOWEEN


EVENT FT. DES GENS
Ryū sursaute naturellement en entendant une voix grave l'interpeller.
Une silhouette à oreilles de lapin s'approche dans la demi-ombre ambiante. Quelques mèches blondes et un air renfrogné lui permette de plus ou moins l'identifier. Il l'a déjà vu trainer aux côtés de Lamia avec un nom commençant par M — Max peut-être. Il n'a pas le temps de lui demander que la voix d'Elis résonnent entre ces murs de glaise.

Rassuré quant à la présence de son compagnon, il fouille rapidement du regard les alentours ; ces quatre chemins qui s'avancent dans les ténèbres. L'absence du poids de son arc sur son épaule se fait sentir ; il se sent démunit ; diminué par cette non-présence. Bien vite, il accroche du regard une lanière embourbée ; un pas puis deux avant de l'extraire de cette matière gluante. Sourcils froncés, il n'a pas le temps de cataloguer l'étendue des dégâts qu'il sent le cowboy se rapprocher ; tendant sa main pour l'aider. Il y agrippe la sienne sans y penser ; quelques mots de remerciement se pressent contre ses lèvres. Quelques pas sans trop y penser et ils se retrouvent dans le couloir choisi par l'ancien Agapè. Il suffit de quelques pas pour les faire basculer ; pour sentir ses talons de métal perdre pied.

Longue descente aux Enfers ; ou simple dérapage incontrôlé, il perd toute notion du temps depuis le début de cette soirée. Leur arrivée se fait brutale, déséquilibré, Ryū arrive à plein nez sur le sol bien plus ferme qu'avant.
— « Putain »  dit-il, dents serrées, une main allant toucher son nez cabossé.
Il sent déjà la boue et le sang se mélanger au creux de ses doigts ; il jure une nouvelle fois, exaspéré. Il ne fait même pas attention à ce qui l'entoure ; à ce squelette ainsi disposé ou au reste de la pièce, concentré sur ce fichu nez. Après quelques secondes passées à essayer d'endiguer ce flot carmin, il se tourne vers ses compagnons d'un air exaspéré.
— « Bon on 'ait guoi 'ainde'ant ? » grogne-t'il, sa main empêchant les mots d'être correctement articulés.


dragon
avatar
dragon
Métier : mercenaire + coursier
Mutation : contrôle du métal

_________________

You don't know my brain the way you know my name, You don't know my heart the way you know my face, You don't know what I've done, I'm wanted and on the run. Release me from the present, I'm obsessing all these questions. © tøp + endlesslove

Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Nov 2017 - 13:42

Matthew fit face à un deuxième homme qu'il n'avait jamais vu cette fois ci. Ne sentant aucune méfiance entre ces deux là en jugeant qu'ils se connaissaient, il gardait alors le silence, détendu malgré la situation qui donnerait une crise de panique à un claustrophobe ou un achluophobe... Et tuerait probablement le mysophobe. En voyant néanmoins le feu d'un torche, l'envie de fumer pour relativiser se fit ressentir, mais aussitôt, il se rendit compte que ses cigarettes n'étaient plus que des petits tubes qui, après avoir pris l'humidité, ne donnait plus du tout envie d'être mis à la bouche. Il grinçait des dents tandis que le cowboy chantait une comptine pour mettre à exécution la suite du plan à suivre, fermant alors la marche.

« Jeannot ? »

À peine eut-il le temps de rencontrer le regard de son ainé que le sol se dérobait sous ses pieds, le faisant tombé sur son arrière-train. Par réflexe, il voulu se retourner pour saisir quoique ce soit à sa portée, mais cela ne fit que remplir sa chemise de boue qui s'évacuait par son col. Un bruit écœurant lui fait comprendre que son collègue est arrivé à bon port, Matthew le percutant inévitablement pour d'avantage l'enfoncer dans la boue alors que lui fait un vol plané pour faire un plat dans la même matière. Son anima arrive avec un certain retard, réussissant quand à lui à prendre appuie sur la tête de l'inconnu au chapeau pour ne pas se noyer dans le limon et regagner son lié en quelques sauts.
Si on devait retenir un seul point positif à tout cela, c'était que cette immondice réduisait les dégâts de leur chute dû à une cécité handicapante. Malgré ça, le barman peut parfaitement voir ce squelette qui lui aussi, semble avoir terminé sa course ici. Il se redresse, se débarrassant de cette crasse au maximum, commençant même à en oublier l'odeur. Son regard doré parcourait la pièce, cherchant le moindre endroit qui pourrait être explosé ou même un plafond à atteindre alors que Blue surveillait de près le moindre mouvement suspect du seul macchabée ici présent.

« On attend un nouveau tour de toboggan ? »

Tout ceci n'était qu'un jeu pour la citrouille, donc il y avait peu de chance que tout les trois meurent ici aussi rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Nov 2017 - 19:48



BOO ! It's Halloween
C'est étrange comme il avait l'impression que la vie se répétait, à chaque fois qu'il se disait que ça ne pouvait pas être pire, le monde s'acharnait à lui prouver que si. Sérieusement ? Cette putain de citrouille commençait royalement à l'emmerder, tout comme cette boue qui s'infiltre absolument partout dans ses vêtements. Alors qu'avec délicatesse il attrape la main de Ryu dans la sienne pour l'aider à avancer, il savait comme les prothèses pouvaient se montrer capricieuse dans des conditions comme celle-ci. Attrapant la torche de l'autre main, seule source de lumière leur permettant d'avancer sans se retrouver dans le noir complet. C'est quand il sentit le sol se dérober sous ses jambes qu'Elis regretta amèrement d'avoir choisi lui-même le chemin à suivre.

Il ne lui fallut qu'un instant pour faire un choix entre la main de Ryu et la torche, lâchant son ami pour tenter de sauver la flamme fragile qui se montrerait peut-être très utile dans un futur proche, il tomba violement en arrière, son crâne et ses fesses heurtant violement le sol, bien que la boue ait amorti légèrement le choc. L'arrivée fut tout aussi brutale alors qu'un geignement de douleur fut étouffer par une vague de boue au goût immonde. Elle s'infiltre partout. Vraiment partout. Il toussa une fois, deux fois, trois fois, essayant de retirer chaque morceau de terre humide qui avait pu entrer dans sa bouche. Il avait cette envie irrépressible de s'essuyer sur quelque chose, mais quoi ? Tout était recouvert de boue ici.

'tain ! Elle commence à me les briser celle-là !

Armé d'une torche presque éteinte et d'une banjo s'ébrouant et me recouvrant encore un peu plus de boue, Elis était prêt à essayer de remonter cette pente s'il le fallait, pourtant il ne le fit pas, il sentit Banjo préoccupée par quelque chose d'autre, elle fixait le squelette comme s'il essayait de leur dire quelque chose.

Qu'est-ce qu'il y a Banjo ?
Cette femme, elle ne fait pas les choses par pur hasard, elle semble vouloir nous faire comprendre quelque chose, il y a surement une énigme à la clé de tout ceci, il faut donc réfléchir au lieu de jouer comme des idiots.

Elis ne retint pas la remarque qui devait vraisemblablement le viser lui et essaye de suivre le raisonnement de son anima. Réfléchir, trouvez ce que leur hôte souhaite leur faire deviner. Il avait beau faire bouillonner les quelques neurones encore actif dans son esprit, il n'y comprenait rien, vraiment rien. Il se déplaça alors vers le squelette, fixant le mur comme s'il s'y cachait quelque chose. Peut-être après tout. Une sortie masquée derrière ce tas d'os ? La torche illumine alors le mur couvert de boue alors qu'Elis essaye de déterminer s'il y a quelque chose derrière tout ça.

Tu devrais faire attention Elis.
cowboy
avatar
cowboy
Métier : Que dalle
Mutation : Berserk

_________________


le monstre ne se cache pas forcément sous ton lit, il est peut-être celui qui te borde tous les soirs, celui qui vient en aide aux plus démunis, celui qui malgré son sourire enferme une colère infinie.
- elis
#882222
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Nov 2017 - 22:32


HALLOWEEN
l'arrivée d'un mystère
Pour trouver la sortie, vous allez devoir vous entraider, car la sortie n'est pas atteignable seul. Cette corde aurait été bien utile pour le dernier, mais vous ne semblez pas vouloir l'utiliser, toujours accrochée à votre squelette... Votre temps est compté mais un nouvel obstacle se dresse, littéralement. Le squelette sur lequel votre ami s'est penché se lève et ce n'est pas en toute amitié. Si vous arrivez à le frapper, il se reconstitue, il tient dans sa main un os tranchant et vous attaque.

- Vous avez 4 jours avant la prochaine intervention de Miss Thère.

- À partir de maintenant vous pouvez à tout moment recevoir un MP surprise qui pourra vous faire gagner des points.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Nov 2017 - 3:55






B O O IT IS HALLOWEEN


EVENT FT. DES GENS
Ryū jure entre ses dents ; la boue et le sang. Il n'est pas le seul à avoir été malmené, mais il est bien le seul à avoir finir avec ses dents dans le pavé. Cette mélasse immonde glisse sur sa langue telle un serpent malfaisant. Il n'a rien pour se détacher de ce goût infecte ; tout est couvert de boue, les murs, ses vêtements, sa peau, ses cheveux. Il respire cette bourbe par tous les pores de son corps et pas un point d'eau pour se sentir humain de nouveau.

Il se relève ; vaguement titubant, il entend au loin la voix de ses compagnons sans vraiment réussir à se fixer dessus. Peut-être que ce coup dans les dents était plus fort que prévu ? Il observe Elis s'approcher du seul objet présent dans la pièce ; ce squelette ainsi disposé. La voix de Banjo filtre au creux de ses oreilles bouchées juste à temps pour voir cette main décharnée bouger. Il s'élance vers eux, son corps tremblant ; son coeur frémissant. Sa main s'accroche à l'arrière du col d'Elis pour le tirer vers l'arrière ; juste à temps pour voir le squelette se relever, bien plus mécontent qu'il y a quelques instants.  
— « くそ » grogne-t'il, son coude se dirigeant vers le plexus du monstre par réflexe. (merde)
Ce qui, sur un humain normal, l'aurait très certainement désorienté pendant quelques précieuse seconde ne servit presque à rien. Jurant une nouvelle fois — quelle bouche mal élevée, il se replie vers l'arrière, trainant avec lui le cowboy. Sans détourner son attention de squelette presque vivant, il se concentre sur son troisième compagnon.
— « Tu peux faire quelque chose contre ça ? » demande-t'il, sachant pertinemment qu'il est le moins adapté des trois pour cette situation.
Pas de métal à l'horizon, à part celui qu'il porte sur lui et surtout pas de chair à pénétrer pour pouvoir blesser voire tuer l'adversaire. Une bien belle affaire que celle-là. Il ne sait pas si la boue le rends plus rapide —sol glissant vous voyez, ou plus lent — tout en s'embourbant. Toujours est-il qu'il arrive à bloquer la deuxième attaque du squelette, agrippant fermement le poignet qui tentait quelques secondes plus tôt de le tuer.

Quelle situation merdique quand même ; les voilà dans un espace confiné à se battre contre un monstre dont ils ne savent rien et toujours pas la moindre sortie à l'horizon. Grognant sous l'énervement, il donne un coup de pied aux hanches du squelette, son corps partant vers l'arrière mais sa main décharnée toujours coincée entre les doigts de l'archer. Il reste quelques instant à fixer — bouche-bée, ce membre encore grouillant, détaché du reste de cette abomination qui tente de les tuer.


dragon
avatar
dragon
Métier : mercenaire + coursier
Mutation : contrôle du métal

_________________

You don't know my brain the way you know my name, You don't know my heart the way you know my face, You don't know what I've done, I'm wanted and on the run. Release me from the present, I'm obsessing all these questions. © tøp + endlesslove

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Nov 2017 - 15:20

Ses cigarettes étaient bonnes à jeter. Il était impossible de faire les cent pas sans glisser. Impossible de se ronger les ongles sans avaler de la boue. Taper un mur aussi ne ferait que le dégouter d'avantage. Plaisanter avec des gens coincés sous terre n'était pas envisageable. Le tout couvert de sédiment, dans le noir, qui lui donnait l'impression d'être une sorte d'homme rat muté... Et le temps qui semblait sans fin. Matthew se demandait comment il faisait pour garder son calme quand l'ennui le gagnait et que la situation l'empêchait même de faire sortir sa frustration. Il n'avait jamais eu autant l'envie d'exploser un mur en brique avec le front. Avec un grognement, Matthew se tourne vers un mur, tentant d'y déceler une moindre partie solide à activer ou au contraire, un mur dérobé sous une cascade de boue.

Son chinchilla le regardait faire, calmement installé sur son épaule avant de dresser l'oreille en entendant que ça s'agitait derrière eux. L'Eros sentit le rongeur se raidir sur son épaule. En apercevant le squelette prendre vie, si on peut dire ça, elle se réfugiait avec empressement dans le gilet du jeune homme, en bonne froussarde qu'elle était. Ce dernier se retournait à temps pour voir le japonais parait un coup. Comprenant avec un peu de retard qu'on s'adressait à lui, il laissait tomber son occupation pour venir prêter main forte au collègue. Il profitait que l'ennemi soit distrait pour le saisir par derrière. Son premier réflexe aurait dû être de lui fracasser la tête contre le sol mais à la place, dans un probable souci de l'éloigner, Matthew se contenter de le lancer avec le plus de force possible. En l'air.

Laissant un silence s'installait, le mercenaire se fit à la réflexion que le cadavre mettait plus de temps que prévu à retomber. Il cru alors avoir la réponse l'espace d'un court instant, prêt à tester une nouvelle façon de sortir d'ici, cette fois ci par le haut, vu qu'ils étaient avant ça, allaient vers le bas dans leur chute. Il lui suffisait de donner la corde à l'un des deux et à l'éjecter en espérant qu'il trouve de quoi faire progresser leur route.
..., ou pas.
Matthew se penchait un peu en avant pour venir joindre ses mains, de sorte à faire la première marche de la courte échelle.

« Au suivant. »
Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 0:53



BOO ! It's Halloween
Certains se demanderaient surement si Elis n'était pas tout simplement suicidaire. Il était évident que ce squelette tranquillement posé ici était un piège, pourtant il s'était approché sans même s'en soucier. Était-il trop idiot ? Ou avait-il pris la grosse tête et se pensait-il invincible avec son pouvoir ? Peut-être qu'au fond il s'en fichait simplement. Être blessé, il ne faisait que ça et peut-être qu'après ce qu'il avait fait, il ne méritait que ça, être tuer par une bestiole dont l'existence demeurait un mystère. Son imprudence n'était peut-être au fond qu'un ras le bol face à la vie, un appel à la mort pour qu'elle l'emporte avant que son pouvoir ne le force à faire une erreur dont il ne pourrait pas se relever.

Pourtant lorsque le mort s'anime, son corps s'accélère bien, explosant dans sa poitrine et alors il regrette de s'être approcher. Il regrette d'avoir été un tel con égoïste. La main de Ryu le tire en arrière juste à temps et sous ses yeux encore ouverts par le choc, la lame coupe le vide, peut-être même une de ses mèches de cheveux, il n'arrive pas vraiment à le savoir. À l'instant même où ses deux pieds touchent le sol et qu'il recouvre son équilibre, le cœur toujours battant, sa main squelettique sort de sous sa veste, les doigts s'ouvrant et se refermant lentement. Il reprit ses esprits à l'instant même où le squelette fut propulsé en l'air avec une force qu'il n'aurait jamais cru possible venant de ce jeune homme blond coincé avec eux ici. La Lune Rouge et ses mystères. Banjo se redressa alors, posant ses pattes sur le torse de Elis pour qu'il ne puisse pas ignorer son inquiétude. Il se tourna en direction de Matt, laissant son anima retomber, ses quatre pattes s'enfonçant dans la boue.

À mon tour, avant que le tas d'os retombe

Il tend alors sa main squelettique à leur nouveau collègue déguisé en lapin pour attraper l'extrémité de la corde. Cette main qui ne lui appartenait pas, cette main non humaine qui lui rappelle chaque jour que son pouvoir le fera disparaître, mais surtout cette main bien plus puissante que l'autre. Pas le moindre muscle sur celle-ci et pourtant, elle lui offre une force surhumaine incompréhensible.
cowboy
avatar
cowboy
Métier : Que dalle
Mutation : Berserk

_________________


le monstre ne se cache pas forcément sous ton lit, il est peut-être celui qui te borde tous les soirs, celui qui vient en aide aux plus démunis, celui qui malgré son sourire enferme une colère infinie.
- elis
#882222
Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 16:33


HALLOWEEN
l'arrivée d'un mystère
Tic tac tic tac. Vous avez trouvé la sortie, mais êtes-vous sûr qu'y envoyer votre squelette était une bonne idée ? Vous avez de la chance, il retombe. Il s'est heurté au plafond de la nouvelle pièce. Oups. Préparez vous à marcher à quatre pattes, vous avez tout juste la place de rentrer dans ce boyau. Du moins, une fois que vous y serez monté, si vous ne finissez pas déchiqueté par un tas d'os grincheux car il est encore plus énervé qu'avant, ses capacités sont décuplées, surtout sa rapidité...

- Vous avez 4 jours avant la prochaine intervention de Miss Thère.

- À partir de maintenant vous pouvez à tout moment recevoir un MP surprise qui pourra vous faire gagner des points.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doucereuse Agonie. :: New-York City :: Queens :: Shea Stadium-