Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aujourd'hui, dans Nature et Découverte ft. Lewy [1.2]
Au'ura Tauwhiro
Missing Nemo
avatar
Missing Nemo
Mer 28 Mar 2018 - 17:44

Cher Francis Journal
Depuis Halloween, j'ai eu un peu de mal à me remettre au plus fascinant de mon travail : aller sur le terrain pour voir des Beasts maritimes. Après tout, le monstre de Miss Thère a failli nous tuer et j'ai usé de quasiment toute mon énergie pour pouvoir trouver la sortie. Je me souviens encore de mes mains qui tremblaient, de mon corps qui ne me portait plus. Je n'ai pas peur de l'eau, elle me fascine toujours autant. Mais je ne tenais pas à recroiser un de ces monstres, et je ne doutais pas qu'il existait des Beasts pire que celles-ci. La mer, l'océan, de base, était déjà peuplé de nombreuses créatures étranges et dangereuses, encore plus que la terre. On ne savait pas tout ce qui se cachait dans ses immenses profondeurs. Une de mes interrogations première était d'ailleurs de savoir si la lune rouge avait frappé au delà d'une certaine profondeur. Peut-être que certaines créatures avaient été épargnées de tout ceci et nageaient tranquillement sans observer de différence par rapport à avant. Ceci dit, je ne doutais pas que certaines de ces profondeurs soient aussi dangereuses, voire plus, que des Beasts.

Ce n'était pourtant pas dans cette optique que j'avais demandé à un Eros de m'accompagner à Jamaica Bay aujourd'hui. Je ne le connaissais pas avant, j'avais juste requis la présence d'un Eros et lui avait demandé à lui. On n'avait pas échangé plus que ça lors de ce moment. Je me disais de toute façon qu'on aurait bien assez de temps pour échanger aujourd'hui. Je lui avais dit de me retrouver directement là-bas, comme ça on ne perdait pas de temps à se retrouver ailleurs et partir. Puis je pensais que j'étais suffisamment reconnaissable avec mes cheveux blancs pour que le doute ne soit pas permis. De plus, il y avait moins de monde ici que dans de nombreux endroits où on aurait pu se rencontrer au préalable.

J'arrivais sur place la première, ou s'il était là je ne l'avais tout simplement pas vu. Je m'adossais alors à un mur et en profitais pour observer les lieux. L'endroit était en plein développement et le travail sur les Beasts se trouvant ici était important. On essayait de pêcher pour pouvoir donner du poisson à manger à la population. Étudier les Beasts était certes important, mais les soigner également. Peut-être souffraient-elles sous la forme de ces créatures. C'était peut-être pour ça qu'elles attaquaient sans réfléchir. Ou parce que c'est leur unique moyen de survivre. M'étant concentré sur le maritime et non le terrestre, je ne connaissais pas vraiment les Beasts en général mais plutôt les spécificités de celles que j'étudiais. J'essayais de différencier celles-ci et de voir ce qui était le plus en commun. Peut-être que comme ça on pourrait trouver une solution plus permanente que le vaccin. Mais pour l'instant, cette solution était déjà bien et efficace, alors l'étude continuait.

C'est sur toutes ces réflexions que j'attendais mon partenaire du jour. J'étais arrivé à l'avance, tout simplement par habitude. J'estimais qu'il ne fallait pas faire attendre les gens, surtout lorsque c'était moi qui requérais leur présence, comme aujourd'hui.

Un mouvement me fit sortir de mes réflexions, quelqu'un arrivait mais je n'arrivais pas encore à distinguer suffisamment la personne. C'était peut-être mon partenaire, peut-être pas. Bref, dans le doute, je faisais un signe de main. Au pire, si c'était un inconnu, il croirait juste que je suis très polie... Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Llewellyn ap Davy Rigby
The Nowhere Man.
avatar
Métier : Chasseur de prime
Mutation : Suintements
The Nowhere Man.
Jeu 5 Avr 2018 - 12:47
Lewy était resté dans une forme d'hibernation après l'attaque des beasts. Il n'avait pas vraiment quitté son domicile depuis ces évènements, et s'était contenté de ses réserves pour s'en sortir.
Il avait tiré de cet affrontement une forme de connaissance sur ses capacités. Il n'avait jamais alors pensé au fait qu'il pourrait éventuellement les utiliser contre des beasts. Il ne s'était jamais retrouvé dans ce genre de situation, les seuls adversaires qu'il avait eu étant pour la majorité des dué, ses proies. Quoi qu'il en soit, il savais désormais qu'à défaut d'empoisonner réellement, ses griffes pouvait au moins servir un tant sois peu contre ces monstres.

Enfin, il avait finalement reçu une demande de boulot de la part d'un agapé, au niveau de Jamaica Bay. Il ne savait pas vraiment en quoi consistait ce job, il pensait qu'il s'agissait probablement d'une nouvelle chasse. Mais ça n'avait que peu d'importance: on lui demandait de bosser, alors il bossait.

Son employeure était semble-t-il très reconaissable à ses cheveux blancs, une couleur que peu de gens pouvait arborer avant un certain âge. Lewy parti donc du principe que la personne qui lui faisait signe alors qu'il arrivait sur place était bien elle. Il n'y avait que peu de gens de toute façon. Ils n'auraient pas pu se manquer.
Lewy observa les environs qu'il ne connaissait que peu. Il ne sortait en général du Bronx que pour aller chez lui, et ignorait la majorité de ce qui se passait dans les environs. Néanmoins il supposait que les activités de la zone était consacrée à la mer.

Il rendit son signe à son employeure du jour, et s'avança vers elle. Il s'assura d'avoir bien ses gants sur les mains avant de tendre sa main droite pour la saluer en lui disant :"Bonjour".

Wing, quant à lui, préférait planer quelques mètres au dessus de la scène, sans dire un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Au'ura Tauwhiro
Missing Nemo
avatar
Missing Nemo
Mer 14 Nov 2018 - 18:22

Cher Francis Journal
C’était bien lui ! Il me salua en me tendant la main, je la serrais donc tout en souriant. Il n’avait pas l’air des plus bavard ou extraverti à première vue. Je le détaillais légèrement, je l’avoue, avant de remarquer une ombre. Je levais alors la tête pour voir à quoi elle correspondait : son anima était là, au dessus de nous, entrain de planer. Ça m’arrachait un autre sourire. Les deux liés semblaient aussi peu bavard l’un que l’autre. C’était amusant d’observer les différences de relation. Dans mon couple, un de nous était bavarde, moi, et l’autre non. C’est en pensant à ceci que je pris enfin la parole.

- Je suis Au’ura, et comme prévu tu as réussi à me retrouver assez facilement ! En même temps, entre mes cheveux blancs et la foule qui se presse ici, ce n’était pas difficile… Et je te présente mon fidèle compagnon : Manawa Ora ! Tu peux l’appeler Ora, c’est plus simple.

Je souris et vit Ora secouer tout son petit corps en approbation. Généralement je le laissais se présenter lui-même, mais pour le coup j’étais partie dans mon discours sans vraiment réfléchir, histoire de détendre l’atmosphère vu que tout le monde semblait légèrement timide. Enfin, tout le monde sauf moi, évidemment. Je laissais le temps à mon nouveau compagnon de répondre avant d’enchaîner.

- Je ne sais pas si tu es au courant, mais les recherches ici sont pour tenter de relancer la pêche. Mais nos amis aquatiques ne sont pas les plus faciles à approcher. C’est précisément ce qu’on va tenter de faire aujourd’hui ! En approcher pour pouvoir les étudier, mais il y a toujours un risque d’attaque, d’où ta présence ici. Des questions ?

J’évitais de laisser un blanc pour ne pas laisser de malaise pour l’instant. Autant mettre tout à plat dès le début qu’il ne soit pas surpris de nos activités. Je ne savais pas vraiment ce qu’il connaissait de la mission du jour et désirais donc le mettre au courant le plus vite possible, histoire qu’on puisse être efficace. Bon et aussi pour pouvoir changer rapidement de sujet pour pouvoir passer cette journée dans la bonne humeur. Après tout, j’avais besoin de me changer les idées, et surtout de me rassurer à l’idée d’être à nouveau face à une Beast marine. Mon inquiétude n’était pas totalement passée avec l’arrivée de mon compagnon et je comptais sur notre future discussion (c’est-à-dire moi qui harcèle ce pauvre garçon de questions) pour pouvoir enfin me calmer et retrouver pleinement mon amour de l’étude des bêbêtes aquatiques.
Revenir en haut Aller en bas
Llewellyn ap Davy Rigby
The Nowhere Man.
avatar
Métier : Chasseur de prime
Mutation : Suintements
The Nowhere Man.
Ven 23 Nov 2018 - 12:20
Après avoir serré la main, Lewy détailla rapidement le visage de sa nouvelle employeure, visage quelle levait vers Wing en souriant. Il observa en particulier son inhabituelle chevelure. Lewy avait quelque chose avec les cheveux. Il était  tellement mauvais pour reconnaître les visages qu’il faisait la majorité aux cheveux.

-Je suis Au’ura, et comme prévu, tu as réussi à me trouver facilement ! En même temps, entre mes cheveux blancs et la foule qui se presse ici, ce n’était pas difficile… Et je te présente mon fidèle compagnon : Manawa Ora ! Tu peux l’appeler Ora, c’est plus simple.

Lewy les fixa chacun leur tour, comme pour tenter de fixer leur image dans sa tête et les associer à leurs noms. Il observa en souriant le serpent marin qui gigotait, et qui avait l’air au moins aussi bavard que lui avec les étrangers. Il répondit alors à l’Agapé qui tentait désespéremment de briser la glace, seule au milieu de trois tombes. Il répondit à cet effort :

-Je m’appelle Llewellyn ad Davy Rigby, je suis bien l’éros que vous aviez demandé. Je vous présente Wing, qui vole au-dessus de nous. Je suis désolé si je suis en retard, je ne suis jamais venu ici encore.

Il observa les alentours, avant d’écouter le « rapport » de sa patronne sur le lieux et ce qui y est fait, les recherches sur les Beasts marine et la tentative d’exploitation halieutique des ressources de la mer. Lewy pensait que ça pourrait être une bonne chose pour New York, si cela pouvait permettre de diversifier l’offre en terme de nourriture, permettre à tout le monde de manger, et éventuellement même de faire baisser les prix pour que même les  plus indigents puissent se nourrir. Il était content de savoir qu’il allait participer à cela.

-...d’où ta présence ici. Des questions ?

Lewy observa rapidement son interlocutrice en réfléchissant à ce qu’il lui serait utile de savoir.

-Euhm… Je me demandais quel sera mon rôle ? Je suppose que c’est pour vous défendre contre quelque chose, non ? Si c’est le cas, qu’est-ce qui risque de nous tomber dessus ? Histoire que je sache à quoi m’attendre.


Il laissa son interlocutrice répondre, en observant le requin qui levait les yeux vers Wing lui aussi. Wing descendit vers lui, et se posa au sol à coté de Lewy, fixant le squale. Lewy reprit la parole

-Enfin, quoi qu’il en soit, je suis à vos ordres dit-il en se fendant d’un sourire aussi radieux qu’il le pouvait. J’y pense, peut-être faudrait-il que je vous parle de ma mutation, non ? Afin que vous puissiez l’exploiter le mieux possible.

Lewy savait  que si ce genre d’information filtrait, surtout dans son métier, cela pouvait lui être dangereux, mais il partait du principe que dire cela à un Agapé n’était pas très dangereux, qu’il ne se retrouverait sûrement jamais à devoir les affronter, et que l’information ne devrait pas trop filtrer. De plus, Ce n’est pas comme si Lewy était particulièrement connu. Il attendit la réponse de son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Au'ura Tauwhiro
Missing Nemo
avatar
Missing Nemo
Mer 12 Déc 2018 - 11:41

Cher Francis Journal
Décidément, cette rencontre était mal partie. Déjà Ora lui-même n’était pas très bavard, mais mes interlocuteurs non plus. Je tentais de mettre tout le monde à l’aise mais ça ne semblait pas très efficace. Heureusement, l’Eros fit un effort pour me répondre et se présenter. Je souris. Premier contact réussi ! Il présenta également son anima, appelé Wing, ce que je trouvais assez drôle étant donné qu’il volait au dessus de nous tous, puis il s’excusa pour son retard. Je balayais ses mots d’un simple « Je suis juste en avance, ne t’en fais pas ! » avant de lui expliquer la raison de notre présence ici.

Comme on pouvait s’y attendre, face à toutes ces recherches scientifiques, sa réponse et surtout première question fut de savoir ce qu’il faisait icI. Ce n’était pas très compliqué en vérité. Certes j’aurais pu demander à un Agapè, un autre scientifique et combattant de m’accompagner, mais je n’étais pas vraiment fan des Agapès de manière générale. Les Eros aussi étaient dangereux pour mon frère mais j’y voyais moins d’idéologie que chez les Agapès. Puis ce genre de missions accomplies seule n’était pas franchement sage ou même amusant.

- Hum, pas vraiment me défendre moi. Enfin en partie. Les Beasts marines sont assez dangereuses et on les connait assez peu. Repense à toutes les bestioles qu’il y avait dans l’océan déjà avant la lune, alors imagine une fois mutée ! Si on est attaqué, mieux vaut être au moins deux parce qu’on ne sait pas sur quoi on peut tomber.

Je souris, j’avais en même temps répondu à ce qui pouvait nous tomber dessus : Je n’en avais aucune idée. C’était pour ça que j’avais besoin de sa présence. À Halloween, nous avions été trois et avions à peine réussir à battre la créature marine qui nous attaquait. Je ne savais pas bien à quoi m’attendre et seulement deux personnes ce n’était peut-être pas prudent, mais c’était mieux que seule. Puis j’espérais vraiment qu’on ne soit pas confronté à une attaque, mais j’y croyais peu. Les Beasts marines étaient vraiment dangereuses mais comment les étudier sans les approcher ?

- Oh ! C’est une bonne idée, ça peut être pratique pour notre travail d’équipe de savoir ce que l’autre peut faire ! Surtout que je t’avoue que le risque d’attaque est assez important alors autant être préparé. Je te laisse l’honneur ou veux-tu que je te dise le mien en premier ?

Je souriais, je n’avais aucune raison de cacher mon pouvoir. Cette insouciance pouvait tourner à mon désavantage mais je ne voyais pas de raison de le cacher à l’Eros. Puis j’étais une scientifique, je n’allais pas chercher les criminels, et si j’avais dû je ne serais probablement pas Agapè mais Sourgê, parce que si c’était pour arrêter des gens accusés comme mon frère, autant ne pas compter sur moi. La proposition de Lewy me faisait penser qu’il n’était pas trop du genre à cacher son pouvoir non plus. C’était idiot de ma part, peut-être que c’était parce qu’on allait travailler ensemble seulement. Pourtant, j’avais le mince espoir que ce soit peut-être parce qu’il était plus un informateur que quelqu’un qui va chercher les Duès, un peu comme Nova, me semblait-il. Mais ça, c’était encore mon inquiétude pour Saeri’i qui parlait. J’avais probablement tort de penser comme ça, pas seulement par rapport à lui mais de façon générale. Pour l’instant, c’était mon partenaire de mission et il ne m’avait montré aucune attitude qui pourrait me pousser à ne pas l’apprécier, alors autant essayer de s’entendre !

Manawa Ora avait probablement compris ce qui m'avait traversé l'esprit vu le regard qu'il me lança. Il savait que j'étais parfois trop loin des réalités et essayait de me raisonner sans ne rien dire. Je le regardais et lui offris un sourire et un petit signe de tête qui lui signifiait que je m'excusais. Vu sa réaction, je compris qu'il était satisfait. Je souris d'autant plus, il était vraiment trop mignon quand il était content. Pourtant, je dus me détacher de lui pour prêter attention à ce que disait mon interlocuteur. Désolé Ora, on reprendrait cette conversation de façon non silencieuse plus tard !
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: