[Klee & Naos] On va dire que c'est de ta faute, hein. [1.0]

 :: New-York City :: Brooklyn Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 10 Mar 2017 - 15:59

❝ On va dire que c'est de ta faute, hein ? :'D ❞Klee & un mec bizarreC'était une mauvaise blague, l'annonce de Maxwell là ? Non, parce que déjà qu'il galérait assez entre les racailles de rues et les mutants qui se croyaient supérieurs, bon, comment dire. Il avait assez à faire à protéger son jus de litchi et ses livres, quoi, il avait pas besoin que les Beasts s'en mêlent quoi... "ne vous balladez pas tout seul" qu'il disait, le roi, il était malin, mais quand on s'appelait Klee, on faisait comment ? Hein ? Tch. Bon, bah écoutez, il fera comme d'habitude, il survivra. Il fera comme ile le pourra quoi. En évitant les zones déjà emplies de Beasts... Dans le genre Bronx ou la partie sud de Brooklyn. Il se balladait à Brooklyn, d'ailleurs. Il passait le plus clair de son temps à Queen, c'était là bas qu'il planquait les livres qu'il ne pouvait pas transporter. Bon, en réalité il les cachait beaucoup trop bien, et vu qu'il prenait beaucoup trop soin des livres qu'il avait et qu'il refusait qu'ils soient salis, c'était souvent bien galère d'aller les chercher. Mais bon, au moins il les avait ses bouquins. Voila. Ils l'aideront pas à survivre en cas d'attaque de Beasts, mais. D'ailleurs, en ce moment même, c'était un couteau à la main qu'était le jeune homme, les yeux fermés, laissait son imagination et les combats décrits dans les livres le porter. Un coup ici ; et un autre là. Il sautait par là ensuite, esquivant les crocs d'un animal imaginaire, deux bonds, mince, trop loin, un autre l'attendait derrière. Demi-tour, esquive, et un coup de couteau bien mené, les muscles bandés, le coup sec, animal a terre. L'autre devant lui fonçait dessus, et...

Il ouvrit les yeux. Il entendait la respiration rauque de quelqu'un qui semblait épuisé. Mince, il avait touché personne au moins ? Non, sinon il aurait entendu un cri, quelque chose, non ? Il se retourna, chercha dans cette ruelle mal éclairée -même en journée, c'était relativement grisatre oui, merci le mauvais temps et l'ombre des bâtiments. Il distingua malgré tout un jeune homme, qui devait avoir à peu près son âge, à genoux et, oui, visiblement épuisé. C'était pas son genre de courir aider les gens, mais bon, là, qui ne l'aurait pas fait quoi.

« Eh, ça va ? »
Il entendit un grognement au loin. Quoi, des beasts ? Ici ? Mais ? Non ? Tseuh, c'était ça que l'autre fuyait ? Eh, si c'était bien ça, il était dans le pétrin. Kina à côté feulait, guettant elle aussi visiblement un ou des Beasts qu'elle pensait être présents.
© 2981 12289 0
st.litchi
avatar
st.litchi
Métier : Aucun ._.
Mutation : Aucune ._.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 2 Avr 2017 - 0:59

❝ On va dire que c'est de ta faute, hein ? :'D ❞Naos & un litchiIl se demandait ce qu'il lui était passé par la tête alors qu'il venait à peine de franchir le seuil de la porte pour mettre les pieds dehors, alors que le soleil venait d'attaquer ses yeux et sa peau bien trop blanche. Lui qui ne sortait jamais, lui qui restait cloîtré le plus possible dans sa chambre pour éviter tout contact avec l'extérieur, lui qui n'y connaissait rien et qui en avait plus ou moins peur était en train de déambuler dans la rue, à la vue des autres. Pourquoi avait-il fait ça ? Très bonne question. Il venait tout juste d'arriver à cours de livre et les livres lui permettaient de passer le temps et surtout d'apprendre. Il aurait pu envoyer un de ses subalternes pour s'éviter de sortir mais il ne leur faisait pas conscience pour choisir le bon livre et pour en prendre soin, encore moins pour en prendre un qu'il n'en avait pas déjà lu ce qui était fort compliqué vu qu'il en avait vu un bon paquet. Alors il ne pouvait pas rester les bras croisés et attendre qu'ils lui tombent du ciel, chose qui n'allait évidement et malheureusement pour lui pas d'arriver donc il fallait qu'il se bouge et cela malgré l'annonce récente de Max machin chose qui disait que c'était de plus en plus dangereux dehors. Bien qu'il ne suivait pas ce genre de nouvelle, restant plutôt dans sa bulle et ne s'occupant pas de ce qu'il se passait à l'extérieur, il l'avait entendu de ses disciples au détour d'un couloir mais n'y avait pas plus prêté plus attention que ça. Il aurait peut être du.

La tête baissé et une capuche rabaissé sur celle ci, il marchait le plus possible et tentait de passer inaperçu. Même si aujourd'hui les mutations de tout genre avaient sa place dans les rues on ne pouvait pas dire que ses cheveux d'un blanc neige étaient très discret et il n'avait pas vraiment envie de se faire remarquer par qui que ce soit. Il tournait sans vraiment savoir ou il allait... Il savait qu'il aurait du prendre quelqu'un avec lui pour le guider maintenant il s'était perdu. Il soupira longuement et portant ses doigts à ses temps pour les masser. Il n'aurait jamais du sortir de sa paroisse. Ce n'était pas pour rien qu'il restait là bas. C'était tout silencieux autour de lui et surtout vide. Ok il s'était perdu la ou il ne fallait pas en plus, bravo. Yué tirait sur sa capuche comme pour lui indiquer le chemin enfin c'était ce qu'il croyait au début mais elle voulait plutôt lui dire de fuir, le prévenant du danger mais c'était bien trop tard quand il le comprit. Un grognement s'éleva derrière lui glaçant le sang. Son instinct de survis pris le dessus et sans même se retourner il partit en courant.

Il n'avait pas l'habitude de faire de l'effort physique, encore moins en plein soleil. Si il continuait à courir de cette façon il allait finir par tomber dans les pommes et par être dévoré vivant par la chose qui le suivait derrière. Il avait besoin d'une pause. Ses poumons le brûlaient et sa respiration était erratique. Il prit un tournant et s'engouffra dans une ruelle assez sombre à l’abri des regards et il l'espérait de la beast. Il tomba à genoux, le souffle court. Il tentait de retrouver sa respiration ne faisant attention à rien autour de lui. C'était pour ça qu'il n'entendit pas le nouvel arrivant. Il ne put s'empêcher de sursauter violemment. Il releva brutalement la tête faisant partir sa capuche en arrière pour tomber sur un jeune garçon qui devait plus ou moins avoir son âge.

« Tu ne devrais pas rester là. Fuis tant qu'il en est encore temps. »

Il ne prit pas la peine de répondre sa question, eux deux ne devaient pas rester là mais pour lui c'était mort sa course l'avait épuisé.

Un nouveau grognement s'éleva. Il l'avait déjà rattraper... Il pensait l'avoir plus distancé que ça mais il s'était trompé, il était déjà là près à la bouffer vivant. Il n'était pas du genre à paniquer il avait connu pire mais la il avait en plus un inconnu sur les bras et lui même était au bout de sa vie à cause de sa course. Ils n'étaient pas sortis de l'auberge.
Il se releva comme il put pour se placer devant l'inconnu et faire face à la beast.

« Je sers d’appât et toi tu te sauves ok ? »

Il aurait vraiment du rester chez lui aujourd'hui.  
© 2981 12289 0
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Dim 9 Avr 2017 - 21:09
HELLSHOUNDS
Une beast.
Deux beasts.
Trois beasts.
Dix beasts.

Elles semblent se multiplier à mesure que les secondes s'écoulent. Elles rodent dans l'ombre, tu peux déjà entendre leur grognements, sentir leur haleine fétide se diffuser. Tu n'as vraiment pas de chance de tomber sur une horde de hellhounds. Ces beasts sont affamées et sont peut-être les seules à chasser en groupe. Faméliques, ces animaux mutés se cachent dans les décombres de Brooklyn à l'affut d'une proie sans défenses. Il se trouve qu'ils aient choisis de faire de toi leur prochain repas.

Fuir ou combattre ?
Seuls les dés peuvent décider de ta destiné.

PNJ
avatar
PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Avr 2017 - 1:15

❝ On va dire que c'est de ta faute, hein ? :'D ❞Klee & un mec bizarreCa aurait été trop beauuuuuu de tomber sur une seul Beast. Ca aurait été gérable. Ils auraient pu genre, survivre. Donc non, fallait en mettre TOUTE UNE MEUTE. Nice. La Beast s’approchant en avait apporté une autre, puis encore une autre. Elles ne s’étaient pas toutes montrées, ça, il n’y avait même pas de doutes ; et ça sentait un peu le roussit pour eux deux en réalité. Ils n’avaient pas eu de chance de tomber sur une meute, quoi… Enfin non, rectification ; l’autre con avait pas eu de chance. Klee il avait rien demandé, il était peinard avant tout ça ok ! Mais bon, ce n’était pas pour autant qu’il allait s’en aller. S’il le laisse seul, c’était sur, l’autre aux cheveux blancs perdrait la vie. Il y avait trop de ces immondes créatures pour espérer s’en sortir à deux, mais alors seul.

Alors il déclina la proposition du type bizarre. Klee n’était pas forcément du genre a aller secourir la veuve et l’orphelin. Mais laisser quelqu’un être condamné à une mort certaine en fuyant derrière ; encore moins. Alors il grimaça un peu, à cause de la situation et de l’odeur pestilentielle qui se répandait dans l’air. « Tu te rends compte que si je te laisse seul tu crève ? En fait, si je reste aussi on a des chances de mourir. Mais elles sont réduites au moins. Tu sers d’appât de rien du tout mon gars. » Il sort son couteau. Kina l’engueule par télépathie. Lui disant qu’il ferait mieux de fuir, en fait, c’était pas ses oignons. Elle était pas méchante, Kina, et elle n’espérait pas plus la mort de ce garçon que lui ; mais contrairement à son lié, elle pensait à la survie de ce dernier d’abord, et… Et de toute façon, qu’importe. Klee ne l’écoutait pas. « C’est quoi, ton nom, d’ailleurs ? Qu’au moins si je crève je sache pour qui. » Non, il se la jouait pas justicier, il dénigrait juste un peu la situation en riant. Ouais, rire. Alors qu’ils étaient dans la merde. C’était bien son genre à Klee. Son premier couteau à la main, il se cacha dans le coin de la rue, guettant le moindre bruit de la créature affamée. Il attendit qu’elle se pointe, puis planter son couteau dans son crâne. Son seul avantage en temps que simple humain sans pouvoir était de connaître la ville, en réalité. Il connaissait les coins, les cachettes, les endroits où les mettre en difficulté. Et il tenterait de se débrouiller avec ça, et avec l’aide de son camarade de galère.

Klee réussit son action, la bête est à terre. Mais ne semble pas totalement morte, il n'a pas réussi à viser le haut du crâne, il atteint juste le museau. Dans un grognement plaintif, la bête se couche, neutralisée par la douleur ; mais il faudra l'achever avant qu'elle ne se relève.
© 2981 12289 0
st.litchi
avatar
st.litchi
Métier : Aucun ._.
Mutation : Aucune ._.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Avr 2017 - 1:15
Le membre 'Klee Engelhart' a effectué l'action suivante : C est l heure du du-du-du-DUEL


'COMBAT' :
PNJ
avatar
PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doucereuse Agonie. :: New-York City :: Brooklyn-