Ce que les gens stupides font l'après-midi - Zoé [1.0]

 :: New-York City :: Le Bronx Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 15 Mar 2017 - 9:04

Est-ce qu'Ilias était intelligent ? Oui. Il avait un QI élevé, une capacité de synthèse surprenante et une logique de scientifique. Mais est-ce qu'il était stupide aussi ? OUI. Oui, il était stupide. Parfois il avait des idées et il ne pouvait pas s'en empêcher - il devait les faire. Comme en cette fin d'après-midi.

Il avait vu un Philia.
Ilias marchait dans Manhattan. Il avait dû quitter le One World Trade Center pour se vider la tête ; trop énervé, trop frustré. Il voyait de ces choses au labo. Des choses qui lui donnaient envie de vomir ou de frapper. Il voyait chaque jour les abus du système, et il ne pouvait rien faire. Il se sentait impuissant, et c'était bien quelque chose qu'il haïssait ça. Alors il était sorti en ce samedi après-midi. Vêtu d'une simple veste en cuir brun, d'un jeans et de baskets trouées sur le côté, il marchait pour se changer les idées. Mais se faisant, il s'était approché d'un endroit où il n'avait strictement rien à faire. Le Bronx, un quartier qu'il n'avait plus vu depuis la prise de pouvoir de Maxwell. Même pendant la milice, il n'avait pas eu de raison d'y aller. Et c'était choquant, quand on y pensait, que tout un pan de New-York lui soit maintenant inconnu. Choquant et agaçant.

Décision sur un coup de tête.
Il y était allé, contre l'avis de Zoo.
Il était entré dans le Bronx, découvrant ce monde tout à fait surprenant. Mais alors qu'il marchait depuis bien une demi-heure, quelqu'un le bouscula violemment; Il faillit tombé, mais eu le temps de se rattraper, voyant passer en courant une jeune femme à corne et poils. Dans sa hâte, elle avait laissé tombé son sac. Elle se retourna pour voir ses possession se déverser sur le sol - une bouteille d'eau, des fringues, des fruits. Puis leva la tête et vit Ilias, puis regarda un peu plus loin derrière lui, remarquant quelque chose - elle se remit à courir, abandonnant tout.

Ilias se retourna, mais ne remarqua rien, il interpella alors la fille tout en ramassant le sac. Il y remit les affaires qui étaient tombées.

-Eh ! Attend !

Il tenta de se mettre à courir pour la rattraper - il venait de la voir s'engouffrer dans une ruelle, mais une main s'abattit sur son épaule, le retenant.

-Alors comme ça, les Agapès viennent traîner dans le Bronx maintenant ?

Ilias se raidit, réalisant sa stupidité. Il était sur le territoire Dué, un tatouage d'Agapé sur la nuque... il voulait vraiment mourir, en fait. Il se retourna lentement et eu le bonheur de rencontrer avec sa joue le poing de l'inconnu. Il allait avoir un sacré bleu.

Il lâcha le sac et rendit le coup.
Problème, l'attaquant n'était pas seul.
Ah.
Merde;
go sit on a cactus
avatar
go sit on a cactus
Métier : scientifique
Mutation : IRM - permet de voir en détail à l'intérieur d'un corps.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 21 Mar 2017 - 18:02


Ce que les gens stupides font l'après-midi.

L'après-midi ! J'aurais bien crié de joie, parce que la journée de travail touchait à sa fin, mais je n'avais pas vraiment des horaires très… précis. Les bonnes occasions n'attendaient pas, surtout avec un job pareil ! En général, mes clients préféraient me voir la nuit : c'étaient souvent des Sourgês peu désireux d'être vu en direction du Bronx, ou avec une Dué. Bref, tout cela pour dire que je n'avais pas l'habitude de la routine, et c'était un des trucs qui me plaisait dans ce métier !
Pour l'instant, je n'avais rien de précis à faire, alors je vagabondais dans les ruelles. Je discutais avec Lenny, ou plutôt, je jouais avec lui.
 - Pantalon.
- Longuement !
- Mensonge.
- Songer !
- Gémir.
- Myrtille !
- Tilleul.
Il ouvrit la bouche, la refermai. Il réfléchit un moment. Et un autre.
 - Laisse tomber, tu ne…
Il ne m'écoutait même plus, concentré. Rhâ, fait ch… il allait continuer jusqu'à trouver, ou jusqu'à ce que quelque chose de plus intéressant encore surgisse. Et ça pouvait durer longtemps, têtu comme il était ! Il détestait la défaite dans les jeux d'intelligence… ou alors, ça l'amusait de se creuser la cervelle. Sans doute les deux.
Privé temporairement de mon anima adoré, je laissai mon esprit errer sur la route, sifflotant.
Mon regard fut attiré par un bonhomme, à une dizaine de mètres, qui jetait des coups d'yeux partout, comme s'il découvrait l'endroit. Drôle de quartier pour le tourisme : à part des maisons en ruines et des rats à moitié bouffés, il n'y avait pas grand-chose. De mes yeux experts, je cherchai dans sa nuque le fameux signe. Trouvé ! C'était un…
Un Agapè ? Qu'est-ce qu'il foutait ici, celui-là ?

Quand il y avait des emmerdes au Bronx, ils préféraient envoyer les Eros, pour pas se mettre en danger. Sauf que là, non seulement il ne semblait pas inquiet, mais en plus, il était seul. Du coup, j'en venais à une conclusion : il y avait un truc louche derrière ça, un truc que seul un agent direct de Maxwell pouvait régler. Soit parce que c'était d'une importance capitale… soit parce que ça devait pas être su par n'importe qui. Hé hé… un petit squelette dans le placard ? Dans un cas comme dans l'autre, ça sentait bon l'affaire croustillante et lucrative. J'allais me livrer à une petite filature…

Après quelques minutes, je dus me rendre à l'évidence : il ressemblait réellement plus à un touriste en vadrouille qu'un agent en mission. En reconnaissance, peut-être ? Merde, ça, ça craignait. S'ils préparaient une descente ou un truc comme ça…
"Paf". Une femme lui rentra dedans, une Philia -pas besoin de tatouage pour le deviner. Aïe… Je me demandais s'il allait hurler de dégoût, ou la frapper de rage. Je devais interv-
Mais elle partit en courant sans même ramasser ses affaires… wow, elle avait peur de ce type à ce point ?
Sauf que, plus étonnant encore, il ramassa les trucs étalés, pour les lui rendre. Tiens… c'était peut-être pas un crétin comme les autres.

Et puis, c'était pas de lui que la femme avait eu peur. Un groupe de connards choppa le type.
 - Alors comme ça, les Agapès viennent traîner dans le Bronx maintenant ?
Je ne quittais pas la scène des yeux, cachée derrière le coin du mur. Voyons voir comment il se défendait ! Pour avoir cette place, il devait avoir un pouvoir sacrément balèze. Allaient-ils être cramés sur place ? Leur tête allait-elle exploser ? Allez, montre-nous ton pouv-
Il se prit un coup de poing. Et en donna un autre, faible.
Ho… j'étais presque déçue, là. M'enfin, tous les agapès n'étaient pas forcément des machines de guerre, alors. Ce qui signifiait une chose : il allait prendre méchamment. A trois contre un, des types forgés au combat de rue contre cette crevette, il allait pas faire long feu.
Bon ! J'avais vite fait mon choix : d'un côté, des crapules qui agressaient une Philia. De l'autre, un Agapè qui avait aidé cette dernière, et qui me devra un dette salée.
Je surgis de mon coin et, fièrement campée sur mes deux jambes, je leur jetai :
 - Alors, les crétins ! On se met à plus-
- HEULER !!!!!!
Je me tournai vers Lenny, mécontente de voir mon entrée en scène gâchée.
 - C'est "héler", andouille.
Il prit un air penaud, puis sembla brusquement remarquer la situation.
 - Hoooooooo ! C'est un agapè ! On le capture, Zoé ?
- Yep, mon p'tit requin. Mais avant, on doit se débarrasser de ces types.
Et je sortis mes scalpels, avec un sourire carnassier. Trois contre un… la Doc allait devoir se surpasser.

© Halloween




Doc
avatar
Doc
Métier : Vendeuse d'organes
Mutation : Transplanteuse~
Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Avr 2017 - 13:26

A trois contre un, en effet, il ne fit pas long feu.
Ilias savait se battre et c'était plutôt un enfoiré quand il en venait aux poings. Il ne se gênait pas pour frapper là où ça faisait mal, et dans cette situation, heureusement ! Il réussit à en faire tomber un avant que les deux autres ne réalisent ce qui se passait et qu'ils le mettent à son tour à terre. Et une fois contre le macadams du trottoir, Ilias ne put plus faire grand chose. Pourtant, il y a une certaine rage qui existe, cette rage qui fit qu'il ne lâcha pas l'affaire malgré tout... simplement parce qu'il y avait une différence entre se faire rouer de coup avant la Lune rouge et après. Dans le premier cas, les attaquants n'allaient pas jusqu'à la mort, dans le second... il était certain que si Ilias pouvait crever au passage, ça ne poserait pas de problème.

L'Agapé n'entendit pas l'entrée de la jeune femme, par contre il vit l'un des mec se déconcentrer et... oh, il ne se gêna pas pour lui remettre sa fierté en place et en profiter pour se relever. Il ne perdit pas de temps et se jeta sur le second, entrevoyant à peine ce qui avait perturbé ses assaillants jusqu'à ce qu'il se tourne et que le requin soit en plein dans son champ de vision. Ok. Ok. C'était pas du tout rassurant ça, même Zoo, cachée entre deux débris, n'aimait pas ça.

- Hoooooooo ! C'est un agapè ! On le capture, Zoé ?
- Yep, mon p'tit requin. Mais avant, on doit se débarrasser de ces types.

Et elle sortit des scalpels. D'actuels scalpels. C'était quoi ce quartier de fous ?
Ilias chercha un moyen de fuir, mais l'un des gars se rappela à lui avec deux ou trois coups bien placés et... il dût continuer à se battre plutôt que de s'éloigner de ces dingues. Au début, il avait cru qu'elle allait le tuer au passage, mais elle s'acharnait sur les trois autres abrutis et à deux, ils s'en sortaient déjà un peu mieux.

-Merci ! lança Ilias en envoyant son coude dans la mâchoire d'un des idiots.

Oui oui, dit merci Ilias, pour sûr que ça va changer quelque chose...
Sincèrement, le requin devait aider à effrayer tout ce petit monde, personne ne se sentait bien avec ce truc à côté.

go sit on a cactus
avatar
go sit on a cactus
Métier : scientifique
Mutation : IRM - permet de voir en détail à l'intérieur d'un corps.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 10 Avr 2017 - 12:18


Ce que les gens stupides font l'après-midi.

J'avais sous-estimé le bonhomme : pouvoir ou pas, il était plus coriace que je le pensais. J'avais cru à un trois contre un, mais j'avais eu tort, et il me le prouvait plutôt bien. Paf ! Le voilà qui défonçait la mâchoire d'un des types, en lâchant un léger
- Merci !
JJe ricanai ouvertement, et le prévins :
- Ne me remercie pas si vite. Tu ne sais pas ce que je te ferai…
J'en voulais pas spécialement aux agapè. Bien sûr, il y avait des connards profiteurs chez eux, mais d'autres voulaient réellement maintenir l'ordre. J'étais bien placée pour savoir que le tatouage ne disait pas grand-chose sur le sens moral des gens, eh ! Mais bon, j'avais bien trop à tirer de lui que pour le laisser aller tranquillement après… Des organes d'agapè, ça devrait se vendre un bon prix !

Lenny m'encourageait comme à son habitude, pas très inquiet pour moi : il faisait confiance – aveuglément ? – à mes capacités. Ce qui était marrant, c'était de voir le regard effrayé des autres vers lui. De toute la bande ici, c'était le plus inoffensif… Enfin, il valait quand même mieux ne pas l'attaquer. C'était moi qui lui avait dit de rester passif quand je me battais : j'étais plus expérimentée que lui, autant éviter un combat parallèle d'anima ; et puis, je ne supporterais pas de le voir blessé. Alors, il se contentait d'hurler mon nom, comme je lui avais appris à faire quand on regardait les joutes, mais avec les insultes en moins.

Shlak ! Paf ! Scut ! Mes scalpels volaient, découpaient ces abrutis, alors que mon compagnon leur brisait les os. Et il ne fallut pas bien longtemps avant qu'ils ne s'enfuient, nous maudissant au passage. J'avais pensé à en profiter pour approvisionner mes réserves en foie, mais… je préférais garder secret mon pouvoir, devant l'agapè. Je ne connaissais pas le sien, après tout.
Je me tournai vers ce dernier, sourire carnassier sur le visage
- Alors, mon cher monsieur… Que viens-tu faire ici ? Tu devrais savoir que c'est pas un endroit pour les types comme toi… On se battrait pour une proie pareille. Surtout aussi bien bâtie.
Je rangeai mes armes, et ajoutai, comme si de rien n'était :
- Je vous fais la visite de l'endroit ?


© Halloween




Doc
avatar
Doc
Métier : Vendeuse d'organes
Mutation : Transplanteuse~
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Mar 2018 - 12:47

Ils s'enfuirent ! Ces lâches ! Ok, cette femme et son requin était carrément flippants, mais de là fuir ! Ilias les regarda avec un air halluciné... soyons honnête, il ne voulait juste pas se retrouver seul avec elle. Lentement, il se retourna et observa la Dué avec un air perplexe sur le visage.

- Alors, mon cher monsieur… Que viens-tu faire ici ? Tu devrais savoir que c'est pas un endroit pour les types comme toi… On se battrait pour une proie pareille. Surtout aussi bien bâtie.

Elle rangea ses scalpels (il haussa un sourcil à ça) et il se sentit tout de suite plus à l'aise, surtout après cette douce remarque. Il fallait croire que les passes-temps Agapé étaient apprécié par d'autre : pourquoi se priver de découper les gens, après tout ?

Ilias s'apprêtait à répliquer à sa manière toujours très fine et très charmante quand la demande la plus incongrue tomba :

- Je vous fais la visite de l'endroit ?

Zoo, qui avait débarqué depuis la fuite des assaillants et se cachait derrière son humain, grogna. Ilias lui, sauta sur l'occasion :

- Ça a tant changé qu'il faut un guide maintenant ? dit-il avec un sourire. Mais je vais pas refuser, hein. Ce serait con de pas avoir les commentaires d'une locale !

Qu'est-ce que tu fiches ?! semblait dire Zoo du regard et Ilias l'ignora, avançant vers la Dué. Suicide mission, mais après tout, il avait besoin de ça, de voir si ce que Maxwell voulait détruire était si mal que ça... pour le moment, il était plutôt d'accord vu comment il s'était fait agresser, mais pas de là à disséquer des humains, même philia.

Cependant, il ne parti pas tout de suite, se tournant plutôt vers le sac au sol. Il hésita, mais finalement, s'accroupit et remis les objets dedans avant de le poser contre un mur, à l'ombre de débris. Il n'en ferait rien de toute façon.

- Bon, on décolle ?

go sit on a cactus
avatar
go sit on a cactus
Métier : scientifique
Mutation : IRM - permet de voir en détail à l'intérieur d'un corps.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Mar 2018 - 2:08


Ce que les gens stupides font l'après-midi.

Mon compliment parut le rassurer ; drôle de réaction. Peut-être ignorait-il le nombre d'esclaves qui se vendaient, surtout pour les joutes… Que connaissait-il de l'endroit, en vérité ? Bien bien trop peu, ça c'était une évidence. Déjà, parce qu'il se baladait avec son tatouage à l'air dans le quartier le plus dangereux, peuplés de gens qui attribuaient leur misère au Roi. Ensuite, parce qu'il voyait une personne fuir en courant et qu'il ne faisait pas la même chose, toujours dans le même quartier. Enfin, parce qu'il semblait ne pas se méfier d'une Dué qui venait simplement d'écarter d'autres criminels. Ou alors, il cachait bien son jeu, m'enfin… On verra bien. De toute façon, j'avais fait une proposition qu'il ne pouvait pas refuser – ho non, je ne comptais pas laisser s'échapper telle capture ! Quelque part, ce serait un service à lui rendre que de le forcer à me filer des infos : ça lui apprendra à ne pas prendre le Bronx pour un chemin de ballade. Pour son propre bien ♥️.

Pourtant, je n'eus pas besoin d'utiliser de moyens plus convaincants : il accepta tout de suite.
 - Ça a tant changé qu'il faut un guide maintenant ?
Changé ? Il était déjà venu ici ? Soit il avait eu beaucoup de chance et n'y avait subi aucune mauvaise expérience la première fois, sinon il aurait appris la prudence, soit son apparence naïveté était un jeu d'acteur, soit il me mentait carrément. Après tout, c'était le même bordel depuis la Lune Rouge, je voyais pas trop ce qui aurait changé…

"Il parle peut-être d'avant la Lune Rouge, Zoé ?" Ho. Hou là. J'espérais qu'il était profondément sarcastique, parce que s'il s'attendait à reconnaître quoi que ce soit… Pourtant, ça collerait bien au personnage. Je savais pas trop comment il imaginait le quartier depuis son Manhattan, mais il semblait le voir comme un joli désordre. Quelque part, il était grand temps qu'il y passe pour comprendre un peu mieux la situation ici… Je détestais pas spécialement le gouvernement et Maxwell, mais c'était clair qu'il y avait encore des choses à améliorer !
 - Mais je vais pas refuser, hein. Ce serait con de pas avoir les commentaires d'une locale !
- D'UN local ! C'est moi qui fait la visite, j'ai plein plein d'anecdotes et d'histoires à raconter ! Tiens, si tu penses être le premier que Zoé sauve dans cette ruelle, tu te trompes ! Il y a eu ce mec aux cheveux blancs qui…
Lenny se rendit compte que ni l'autre anima, fixé sur son lié, ni ce dernier ne l'écoutaient. Il agita ses palmes de mécontentement, mais je le consolai :
 - Attends, on a même pas encore donné le top départ !
J'observais en même temps les actes de l'Agapè. Il était affairé à son sac, tourné, sans même un coup d'œil vers moi. Enfin, son anima semblait prudent pour deux, mais bon… Après, il laissa son sac sur le côté en lâchant un "on décolle ?" Tout simplement. Mes yeux s'arrondirent, mais Lenny me devança :
 - Hey, t'es malade ? Dans une minute, il a disparu, ton sac ! Il y a au moins 4 paire d'yeux qui nous observent depuis les fenêtres, tu sais ! Les gens s'ennuient un peu, z'ont pas grand-chose pour s'occuper dans leurs 2 mètres carrés. Et sortir, c'est mourir ! Alors voir le duo idole du Bronx avec un Agapè, sacré spectacle.
Ouais. Ok. Soit ce mec ne connaissait rien à cet endroit et était profondément naïf, soit...
"Hey, Zoé. Tu penses à la même chose que moi ?"
"Ho que oui, mon Lenny !"
"Super ! Je te laisse commencer alors !"

Je lâchai un soupir et, haussant les mains en l'air, je commentai :
 - Ecoute, mon p'tit père… Tu vas pas faire long feu, ici, si tu continues comme ça. T'as toute une éducation à faire ! Et ça, ça commence par…
Mon grand sourire ne changea pas vraiment. Mais il prit un aspect bien plus malsain… et dangereux.
 - Ne pas me prendre pour une débile.
Je mis mes mains à mes scalpels pour lui montrer que je ne plaisantais pas, mais sans les sortir. Lenny continua le raisonnement, en s'agitant en l'air, tout content de jouer au détective :
 - Alors, tu décides de quitter ton super quartier pour aller chez les crevards pour le plaisir de la ballade, tu laisses un sac inconnu à un endroit après t'être bien montré – et ton tatouage aussi –, pis t'acceptes de suivre la plus connue et redoutable des Dués comme ça, pour le plaisir ?
 - Soit t'es complètement stupide et tu m'en as pas du tout l'air, soit t'es terriblement confiant en tes capacités à survivre ici… et t'as une mission. Et ça, ça m'intéresse !
 - P'têt' même que t'avais pas besoin de l'aide de Zoé, hein ? Mais ça t'arrange bien de pouvoir en apprendre plus sur elle, voire même la capturer.
 - Dommage, mon petit Agapè ! Ça va être l'inverse !
 - Alors, Monsieur Naïf ? Tu nous montres ce qu'il y a dans ce sac, ou...
 - ... on le prend nous-mêmes ?
Mon sourire était presque plus requin que celui de mon anima...

Echec et mat !

©️ Halloween




Doc
avatar
Doc
Métier : Vendeuse d'organes
Mutation : Transplanteuse~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doucereuse Agonie. :: New-York City :: Le Bronx-